Affaires, Côte d’Ivoire, Projets

Côte d’Ivoire : de hauts fonctionnaires à l’école du diamant

196C00AC-45C8-4494-ADAF-23815609B535_mw1024_s_nL’Antwerp World Diamond Centre (AWDC) formera pendant huit semaines trois hauts fonctionnaires ivoiriens pour en faire des professionnels avertis du diamant. C’est ce que rapportent nos confrères de Afriquinfos.

A travers cette formation, souligne le journal en ligne, ces sélectionnés apprendront à estimer la valeur d’un diamant, à maîtriser le processus de Kimberley et à mettre en pratique les connaissances acquises.

Le  gouvernement ivoirien veut à travers ce programme mettre en place un système de surveillance dans le but de respecter les conditions strictes du processus de Kimberley.

« Il s’agit là de donner au pays les moyens de se rouvrir au commerce de diamants », a indiqué mardi 23 décembre, le Service public fédéral (SPF) des affaires étrangères de la Belgique.

 Selon Margaux Donckier, porte-parole de l’AWDC, l’ONU avait imposé des sanctions à la Côte d’Ivoire en 2003 en lui interdisant tout commerce de diamant.

« Le risque d’avoir des diamants de conflits dans le circuit régulier était trop élevé », explique le porte parole.

Avec une situation politique plus stabilisée, l’économie est relancée et il est désormais possible de produire à nouveau du diamant propre.

 

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *