Nigéria

  Folorunsho Alakija : la femme noire la plus riche du monde

Folorunso-Alakija

La nigériane Folorunsho Alakija demeure la femme noire la plus riche du monde avec une fortune estimée à 3.2 milliards de dollars. Elle devance pour la seconde année consécutive la présentatrice américaine  Oprah Winfrey.

Folorunsho Alakija est âgée de 62 ans. Elle a toujours vécu dans un milieu où l’argent n’était pas un problème. Mais sa fortune est estimée à ce jour à 3,2 milliards de dollars, soit près de 2,5 milliards d’euros ce qui  fait d’elle la femme la plus riche du continent africain, devant Isabel dos Santos.

Folorunsho Alakija doit sa fortune au pétrole. Sa société Famfa oil Limited qu’elle a créée en 1993 et qu’elle continue de gérer est une mine d’or. Cette entreprise possède 60% de parts d’OML 127, un gisement pétrolier offshore qui produit près de 200 000 barils d’or noir quotidiennement.

Folorunsho Alakija est issue d’une famille polygame aisée composée de huit femmes et de 52 enfants. Avant de faire fortune dans l’industrie pétrolière, Folorunsho Alakija a commencé dans un tout autre domaine : l’industrie de la mode.

Dans les années 1980, elle étudie la mode et le design en Angleterre. Folorunsho Alakija  fonde même sa marque de vêtements,  Supreme Stitches dont les créations étaient portées par la haute-société africaine.

Très vite, elle devient la créatrice de vêtements numéro un dans les pays d’Afrique de l’Ouest, parfois appelée « l’une des pionnières de la mode nigériane ». Elle fait toujours partie de l’Association des Créateurs de mode du Nigéria (Fashion Designers Association of Nigeria).

Après cette expérience dans la mode, elle explore un autre secteur : la banque et la finance ! Elle est secrétaire exécutive du directeur général de la First National Bank de Chicago, puis elle est directrice des affaires corporatives de l’International Merchant Bank of Nigeria Limited (IMB).

Folorunsho Alakija n’en oublie pas pour autant sa vie de famille qu’elle refuse de sacrifier. Elle est mariée et mère de quatre enfants, quatre garçons. « L’argent n’a rien à voir avec l’amour. L’amour vient de l’intérieur. L’argent c’est quelque chose qu’on acquiert au fil du temps. L’amour est tout ce qui nous unit dès le début de notre relation, et cela fait 40 ans que mon conjoint et moi nous nous connaissons. »

Femme comblée, son plus grand jouet reste son jet privé estimé à 46 millions de dollars. Elle possède aussi une propriété à Hyde Park à Londres estimée à 102 millions de dollars.

Mais attention, elle sait « rester simple » :« Je trouve toujours du temps pour aller en cuisine. Pas plus tard qu’hier, j’ai préparé du haricot pour les membres de mon église et je fais toujours la cuisine pour mon mari. Avec les cuisiniers ce n’est pas pareil, il faut apporter sa petite touche personnelle ».

A lire aussi :

2 Comments

  1. Bonjour, je vous passe mon grand souhait pour une vie pleine de joie, de bonheur et une santé saine, claire et sucré comme le miel. Je te considère la reine des abeilles vavantes dans la propriété  lune de Nigéria, tu l’eclaire et rend sa nuit comme le jour. Ton charme et ta beauté naturelle, me pousse à t’écrire pour augmenter ton espoir d’une vie pleine des belles fleurs parfumés , qui s’ouvre le jour pour te donner la bonne odeur plus de sourire et se ferment le soir, parce qu’ils ne sont pas contentes de votre absence et de l’obscurité où tu ne peux pas les biens voir. 

    Ravi de t’écrire et de connaître de tes nouvelles qui me donne de l’espoir de connaître une personne pleine de savoir   et claire comme une étoile dans le ciel noir. Tu es pour moi l’étoile et le Nigeria est le ciel noir.

    Mes salutations les plus proches et conviviales.

    Allal Nachid Maroc.

  2. Je complète et je dit que la Nigériane Folorunsho Alakija demeure le Gisement d’or humaine de maintien du pays Nigéria, moi je la vois pas noire, mais blanche où bien dorée de couleur roux clair. Mais son intérieure est beaucoup supérieur à toutes ses couleurs externes.Il faut le lire sur son visage plein de sourire et clair comme une rose à veilleuse. Je remercie aussi le journaliste Roger ADZAFOJournaliste à Africa Top Success de son style d’écriture, sa manière de s’exprimer et son opinion, que je la vois honorée et bien ordonnée.
    Salutations respectueuses.
    Allal Nachid Maroc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *