A la Une, Politique

Michaelle Jean : « le chemin sera long et ardu mais nous en sommes capables »

michaelle-jean-francophonie_5161491Portée à la tête de la Francophonie pour un mandat de 4 ans à l’issue du 15e sommet  de l’organisation, lequel s’est tenu les 29 et 30 novembre 2014 à Dakar au Sénégal,  la nouvelle secrétaire générale, Michaelle Jean, a officiellement pris fonction le 05 janvier 2015.

La cérémonie de passation s’est dérouléé  lundi au siège de l’institution francophone entre la nouvelle secrétaire générale et son prédécesseur Abdou Diouf.

Les deux personnalités ont saisi cette occasion pour échanger sur les principales orientations de l’Organisation et ont discuté de la mise en œuvre de la Déclaration du Sommet de Dakar.

« La feuille de route est claire, mais le chantier est immense. Il n’y a pas d’hommes ou de femmes providentiels, il y a des actions concertées, des équipes, une volonté à mener ensemble », a déclaré Mme Jean, à l’issue de la cérémonie.

« Retroussons nos manches, le chemin sera long, il sera parfois ardu, mais nous en sommes capables », a-t-elle ajouté promettant de relever le défi.

Dans un communiqué officiel, l’organisation tente de relever les tâches qui lui seront incombées au cours de ses quatre années de fonction.

« Plus haut responsable de l’OIF, la secrétaire générale assume trois grandes missions en vertu de la Charte de la Francophonie. En plus d’être porte-parole politique et représentante officielle de l’Organisation au niveau international, elle met en œuvre l’action politique et diplomatique de la Francophonie », indique le communiqué.

Michaëlle Jean est aussi appelée à mettre en œuvre la coopération multilatérale francophone en collaboration avec les quatre opérateurs de la Francophonie : Agence universitaire de la Francophonie, TV5Monde, Association internationale des maires francophones et l’Université Senghor d’Alexandrie.

Pour sa part, Michaëlle Jean a déjà affirmé qu’elle entend donner une nouvelle impulsion à l’organisation afin qu’elle soit moderne et tournée vers l’avenir.

Âgée de 57 ans, Michaëlle Jean, est la première femme et première personne non africaine nommée à la tête de l’à la tête de l’OIF.

Mme Jean a été gouverneure générale du Canada de 2005 à 2010, après avoir été journaliste-présentatrice au Réseau de l’information de Radio-Canada (RDI).

Elle a récemment terminé un mandat de plus de quatre ans à titre d’envoyée spéciale de l’UNESCO pour Haïti.

Troisième personne à occuper le poste de secrétaire générale  de l’OIF, elle succède ainsi à Boutros Boutros-Ghali, qui a exercé de 1998 à 2002 et Abdou Diouf, en poste de 2003 à 2014.

L’OIF compte aujourd’hui 57 États et gouvernements membres.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *