A la Une, Affaires, Nigéria

Néo-Nigéria : Dégustez le Cappuccino local

image:laprovence.com

image:laprovence.com

L’Afrique, grand producteur du café ne transforme pas sur place la grande partie de sa production. Conséquences, les produits dérivés de cette plante reviennent couteux aux populations africaines avec une qualité douteuse.

Le Nigérian Ngozi Dozie relève le défi en créant Neo, une structure qui fabrique à Lagos (Nigéira) des produits à base du café. Désormais les Africains qui n’ont jamais connu l’occident peuvent savourer du bon Cappuccino ou encore du Latte.
« Notre approche est de boire, nous, Africains, le café que nous produisons, qui nous a été donné en cadeau, au lieu de l’exporter et d’importer des cafés de qualité inférieure », explique le promoteur.

Ngozi Dozie et son frère Chijoke entendent conquérir toute l’Afrique avec leur structure. Pour l’heure le marché est encore vierge mais la concurrence pourrait s’y installer avec l’arrivée du géant américain Starbucks , propriétaire de 2000 cafés dans le monde (sauf en Afrique Subsaharienne).

Les premiers clients de Néo sont pour le moment les expatriés et les africains revenus de l’occident. « Sur une des grandes artères de Victoria Island, le quartier des affaires de Lagos, des hommes en costume se pressent devant le comptoir du café Neo pour commander leur cappuccino à emporter. Une faune branchée a investi les confortables canapés, armée d’ordinateurs portables, pour « brain-stormer » en sirotant un caffè latte ou un frappuccino, sur fond de jazz », écrit le site français lexpansion.lexpress.fr.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *