A la Une, Politique, Togo

Awa Nana : le nouveau visage de la réconciliation au Togo

awa-nana

image:Republicoftogo

Le 24 décembre 2014, la juriste Awa Nana Dabouya (65 ans) fut nommée, Médiateur de la République et présidente du Haut-commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN). Elle a pour mission la mise en œuvre des recommandations de la Commission Vérité Justice et Réconciliation (CVJR).

L’ancienne présidente de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) vient également d’être nommée  à la tête de la commission de réflexion sur les réformes politiques, institutionnelles et constitutionnelles.

Avant ses nouvelles fonctions, Awa Nana Dabouya était depuis  le 9 février 2009, présidente de la Cour de Justice de la CEDEAO. Selon un communiqué du gouvernement togolais, la nouvelle commission aura pour principale mission de proposer dans les meilleurs délais un texte de réforme politique, institutionnelle et constitutionnelle qui tient compte de notre histoire, reflète nos réalités et répond aux aspirations les plus profondes du peuple togolais. Elle contribuera à insuffler une nouvelle dynamique au processus de réformes politiques, institutionnelles et constitutionnelles.

Awa Nana Dabouya devra s’entourer d’une équipe composée d’historiens,  de personnalités politiques, de juristes, de sociologues et de représentants de la société civile. Les reformes politiques sont au cœur de l’actualité politique au Togo. La limitation du mandat présidentiel avec effet immédiat et l’élection du président de la République à un scrutin universel à deux tours reviennent dans les débats.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *