A la Une, Côte d’Ivoire

Sethou Banhoro : meilleure journaliste de la Côte d’Ivoire

 ebony1

La journaliste  Sethou Banhoro du quotidien Fraternité Matin est déclarée vainqueur de prix Super Ebony. La cérémonie qui récompense le professionnalisme des journalistes ivoiriens était à sa 16ème édition samedi 10 janvier 2015. Placée sous le thème « la solidarité entre les journalistes pour une Côte d’Ivoire réconciliée », l’évènement a été l’occasion pour le maire de Yamoussoukro, ville hôte, d’inviter les professionnels de médias à participer à la consolidation de la paix en Côte d’Ivoire.

« Après la décennie douloureuse ponctuée par la grave crise postélectorale, dont les affres continuent de nous interpeller, la communauté nationale et internationale a les regards fixés sur vous », a indiqué Jean Kouacou Gnrangbé Kouadio avant de demander aux journalistes d’aider les gouvernants à assurer le progrès pour tous et le bonheur pour chacun.

Initié par  l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI), le Prix encourage l’excellence et honore les meilleurs journalistes de l’année. Moussa Traoré le président de l’UNJCI, donne les raisons de la délocalisation de la cérémonie.

« Déplacer la Nuit de la Communication à Yamoussoukro est une façon pour nous de permettre aux journalistes qui exercent à l’intérieur du pays de participer à cet événement qui est également le leur », a-t-il précisé.

Sethou Banhoro, la lauréate du prix Super Ebony 2014 gagne  un véhicule tout terrain (4X4), un terrain viabilisé d’une valeur de 10 millions FCFA, 1million FCFA du maire de Yamoussoukro un trophée et un ordinateur portable.

Les résultats du Prix Ebony 2014 (publiés par Abidjan.net)

Prix sectoriels
Prix SIFCA de l’agriculture: Adama Bakayoko (Rti-Radio Bouaké)
Prix Maurice Bandaman de la culture: Emmanuel Kouassi (Fraternité Matin)
Prix économie Nady Rayess: Emiline Pehé Amangoua (La Tribune de l’Economie)
Prix BIT de la lutte contre le travail des enfants : Pié De laure Nesmon (Nord Sud)

Prix spéciaux

Prix Diégo Bailly de la meilleure enquête : Séthou Banhoro (Fraternité Matin)
Prix Joseph Diomandé du meilleur reportage : Théodore Kouadio (Fraternité Matin)
Prix Jean Pierre Ayé de Fraternité Matin (meilleure interview) : Yao N’Goran Elisabeth dite Elysée Yao (Soir Info)

Prix Ebony du meilleur journaliste Radio : Adama Bakayoko (Rti-Radio Bouaké)
Prix Ebony du meilleur journaliste télévision : Michel Digré (Rti-1)
Prix Ebony du meilleur journaliste presse écrite et en ligne: Séthou Banhoro (Fraternité Matin)
Super Ebony : Séthou Banhoro (Fraternité Matin)

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *