A la Une, Guinée, Politique

Guinée: Alpha Condé a-t-il réellement été journaliste à Charlie Hebdo?

conde_12Avec l’attentat sanglant perpétré contre le journal français Charlie Hebdo, toute la planète entière est devenue « Charlie », notamment le continent noir et en particulier ses dirigeants. Et parmi ces derniers, le président Guinéen serait le vrai « Charlie ».
En effet, Alpha Condé dit avoir été journaliste à Charlie Hebdo dans les années 60/70. Le président a fait cette « révélation » en marge d’une manifestation organisée dimanche à Conakry en mémoire des journalistes de Charlie Hebdo. Et c’est l’information qui fait choux gras dans la presse nationale depuis lundi.  Info ou intox ? C’est la question que beaucoup de journaux se sont posée dans leur livraison.
Reçu dans les locaux de la représentation française située au centre de Conakry avec d’autres manifestants, Alpha Condé qui était a laissé entendre qu’il était rédacteur de Charlie Hebdo.
« Vous savez, Libération et Charlie Hebdo sont des enfants de mai 68. Ce sont des journaux dont nous avons été les rédacteurs parce que les rédacteurs n’étaient pas forcément des journalistes mais tout simplement des militants qui s’y réunissaient », confie M Condé.
« Le comité de rédaction était formé de tout le monde, Libération et Charlie Hebdo. Nous n’avons pas perdu que des journalistes mais des compagnons de longue date avec lesquels nous avons sillonné le pavé du quartier Latin. Ce qui nous a amenés à enlever le pavé pour mettre le goudron parce que le pavé nous servait d’arme face aux gendarmes », a-t-il fait savoir.
Toujours au chapitre de « Charle Hebdo », le président camerounais Paul Biya dit « ne ne pas comprendre l’attitude des présidents africains » qui, au lendemain de l’attaque du journal satirique, se sont retrouvés en France, alors que plusieurs africains sont victimes des attaques terroristes, sans qu’aucun parmi eux ne manifeste leur solidarité au Cameroun ou au Nigeria ».
Même s’il dit condamner cet attentat sanglant contre Charlie Hebdo, le dirigeant Camerounais, Paul Biya, « n’est pas d’accord avec le soutien indéfectible de ses pairs qui observent un silence troublant face aux multiples meurtres qui déciment le continent africain, surtout les attaques de Boko Haram ».
Sur sa page facebook, Biya s’en est pris à ses pairs notamment Macky Sall, Yayi Boni, Faure Gnassingbé, Ibrahim Boubacar Keita, Denis Sassou Nguesso et Ali Bongo.
« Mes collègues Africains rendent des hommages aux morts Français, mais les morts de chez nous, ils s’en foutent. Vous faites honte à l’Afrique « , a écrit le président Biya.
Le Chef de l’Etat du Cameroun condamne les présidents africains qui « n’ont jamais manifesté un soutien à l’égard du Cameroun et du Nigéria qui ont perdu plus 10.000 personnes depuis 10 ans à cause du terrorisme ».

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *