A la Une, Affaires, Afrique du Sud, Algérie, Angola, Egypte, Éthiopie, Kenya, Lybie, Maroc, Nigéria, Soudan

PIB : Les 10 meilleures économies africaines

Africa-Globe-Coins-91836797-610x250Sur la base de la revue du World Economic Outlook des économies les plus prospères du monde réalisée d’après des données publiées par le Fonds Monétaire International, Nextafrique.com identifie le top 10 africain qui domine aujourd’hui la croissance des affaires, en termes de PIB (produit intérieur brut).

10. Ethiopie : 48,1 milliards de dollars 
L’épicentre de la prospérité croissante de l’Afrique de l’Est a quelque peu migré de l’Ethiopie au Kenya au cours des dernières années, mais l’ancien leader fait encore partie du top 10.

Les principaux secteurs de croissance du PIB dans le pays sont les télécommunications, la finance, le transport et la vente au détail; qui complémentent tous le secteur le plus lucratif, l’agriculture, qui représente près de la moitié du PIB du pays.

9. Libye (PIB indéterminé) 

Dépendant presque entièrement du secteur pétrolier du pays, le potentiel d’exportation de la Libye en a longtemps fait l’une des économies les plus lucratives d’Afrique.

Malgré l’agitation politique continue et les chutes subséquentes du PIB, les revenus pétroliers du pays assurent encore à la Libye une place dans le top 10 du continent.

8. Kenya : 55,2 milliards de dollars 

Désormais considéré comme la plaque tournante pour non seulement l’Afrique de l’Est mais également pour l’Afrique centrale, le Kenya a une influence grandissante au sein du continent à travers un certain nombre de secteurs, notamment le tourisme, les télécommunications, les médias et la construction.

En plus d’apporter des opportunités internes, le pays est aujourd’hui un point focal majeur pour les investissements directs étrangers (IDE).

7. Soudan : 70,1 milliard de dollars 

Grâce à son industrie pétrolière en plein essor, le Soudan a largement profité des IDE et des hausses de prix du pétrole.

Aujourd’hui, puisque les troubles politiques de longue durée se sont calmés, le pays redevient un choix d’investissement attrayant, et son PIB en a bénéficié positivement.

6. Maroc : 105,1 milliards de dollars 

L’Afrique du Nord est la région qui connaît le plus de difficultés en Afrique à l’heure actuelle, avec la Tunisie qui sort du top 10 en conséquence.

L’intérêt international pour les pays comme le Maroc s’est également atténué en raison de l’instabilité politique dans la région, mais le pays s’accroche à sa place dans le top 10 en grande partie grâce à ses anciennes gloires et à sa compétitivité dans des secteurs clés.

5. Angola : 121,7 milliards de dollars 

Pendant une grande partie de la dernière décennie, l’Angola a été identifiée comme l’une des économies à plus forte croissance, et pas seulement en Afrique, mais dans le monde.

Depuis la fin de la guerre civile de 27 ans qui a pris fin en 2002, le pays est monté en puissance, principalement grâce aux succès de son industrie pétrolière et à la solidité des marchés d’exportation.

4. Algérie : 211,9 milliards de dollars 

Comme pour la plupart des pays d’Afrique du Nord, le pétrole et le gaz sont la principale source de revenus de l’Algérie, et alors que l’économie devrait croître, le taux de croissance n’est probablement pas aussi bon qu’il ne l’a été dans le passé.

Néanmoins, les récents efforts en matière d’amélioration de la richesse des hydrocarbures a apporté un nouvel élan à la croissance du PIB projeté de 2,8% en 2013 à 4% en 2014.

3. Égypte : 271,4 milliards de dollars 

De toutes les grandes économies d’Afrique, l’Egypte est sans doute celle devrait être la plus inquiétée, ayant montré peu ou pas de signe de croissance économique au cours des dernières années.

Avec les aspects politiques qui constituent une fois encore un facteur important, le pays est maintenant dans un processus de reconstruction de ses capacités de production depuis la chute du régime de Hosni Moubarak en 2011.

2. Afrique du Sud : 350,8 milliards de dollars 

Longtemps considérée comme la porte de l’Afrique, la position de l’Afrique du Sud comme économie numéro un du continent a finalement été usurpée l’année dernière en raison de l’incohérence de certains secteurs clés.

Alors qu’elle était encore la première économie du continent, l’Afrique du Sud a connu d’importants problèmes de marge dans son secteur privé et ses structures internes qui ont inhibés le type de croissance observé au cours de la première décennie du millénaire.

1. Nigéria : 580,5 milliards de dollars 

Pour le Nigéria, l’émergence c’est officiellement maintenant avec de solides perspectives étant donné que le pays bénéficie encore d’un énorme potentiel de croissance supplémentaire.

Seul pays africain affichant un PIB national au-delà du seuil de 500 milliards de dollars, les projections de croissance devraient positionner le Nigeria parmi les 20 meilleures économies du monde d’ici 2020.

Cet essor pourrait provenir en grande partie des flux entrants internationaux : même si les niveaux d’IDE du pays restent loin derrière ceux de l’Afrique du Sud, cela souligne le potentiel que le pays peut encore exploiter.

Les récents succès au Nigeria sont en grande partie dus à une réforme économique mise en œuvre au cours des 10 dernières années, ainsi qu’à sa position de plaque tournante pour l’Afrique de l’Ouest.

Auparavant catalogué comme producteur de pétrole, les secteurs clés du pays sont désormais diversifiés à travers toute une gamme de secteurs et son positionnement mondial est induit par sa présence dans le secteur financier et les services professionnels.

Source : Next-Afrique

 

A lire aussi :

3 Comments

  1. Pourquoi ces pays économiques ne peuvent pas produire pour avoir de l’autosuffisance alimentaire.les stratèges de ces pays sont où. Comme nous sommes menacés par les occidentaux l’Afrique doit normalement s’unir pour éviter les conflits internes comme externe

  2. L’AFRIQUE EST LE BERCEAU DE L’HUMANITE

    TOUS LES ETATS DE L’AFRIQUE DOIVENT S’UNIR POUR RELANCER UN NOUVEL ELAN.

    AU TOGO LE SITE UNIR FAURE GNASSIMGBE POUR UNIR L’AFRIQUE:ETATS UNIES

    D’AFRIQUE DE SEMEGNON GUIDIGODO .

    JE VOUS REMERCIE POUR QUE L’AFRIQUE SOIT AUTO INDEPENDANT IL LUI FAUT :

    1-Un Developpement nominal(AFRIQUE —UNITED STATES OF AFRICA)

    2-United States of Africa own Dollars(Dollars Africain) .

    3-Developpement des Droits de l’Homme en Afrique, TOGO, et le Monde entier.

    4-Repartition des Ressources Minieres Africain selon la croissance economique de chaque

    etats en pourcentage selon leurs populations.

    PAR SEMEGNON Guidigodo Fonction Publique ADMINISTRATION GOUVERNEMENTALE

    D’ ETATS UNIES D’AFRIQUE.

Trackbacks / Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *