A la Une, Guinée, Libéria, Projets, Sénégal

Ebola: Dakar explore les pistes de recherche de traitements et de vaccins

ebola

Chercheurs  et experts médicaux sont  en conclave  depuis lundi à  Dakar au Sénégal, autour d’un forum sur la voix et le leadership africains pour accélérer l’évaluation des traitements et des vaccins potentiels du virus Ebola en Afrique de l’ouest. L’information a été rapportée mardi par le site Rewmi.

Avec 8429 décès, en une année, pour 21.296 malades, selon le dernier décompte de l’organisation mondiale de la santé, la maladie à virus Ebola continue de faire des ravages en Afrique de l’Ouest, souligne le journal en ligne.

Aussi, pour le directeur général de l’Organisation ouest-africaine de la santé (Ooas), « la situation dans la région reste encore préoccupante ».

Pour Xavier Crespin, des efforts supplémentaires doivent être fournis aux pays affectés par l’épidémie. Bien que l’Ooas ait déployé 118 agents dans les trois pays les plus touchés par la maladie à virus Ebola, il faut l’engouement des chercheurs ouest-africains pour les problèmes de santé.

Pour dire qu’il faut dans cette partie de l’Afrique, un cadre facilitant le développement et la production de vaccins et de médicaments.

Dans un forum sur « la voix et leadership africains pour l’accélération de l’évaluation des traitements et vaccin contre Ebola », Dr Xavier Crespin prône « la mise en place d’un réseau régional de centres de recherche avec une cinquantaine d’institutions ».

Dans ce sillage, le Pr Souleymane Mboup soutient qu’un groupe de recherche avec un rythme très rapide s’évertue à mettre au point un vaccin et des essais cliniques de médicaments.

Le président du Réseau africain pour la recherche sur le Sida, compte tenu de la situation exceptionnelle de Ebola, estime « moralement justifiable de procéder à des interventions expérimentales », même si l’on n’en connait pas les effets secondaires.

Mais, pour Souleymane Mboup, en plus de ces recherches expérimentales en cours, on devrait « partager toutes les données de ces recherches, avant leur utilisation à grande échelle ».

Et ce forum est l’occasion, pour lui, de d’élaborer des positions communes sur les nombreuses questions d’ordre médical et éthique que soulève la maladie à virus Ebola.

Aussi, exhorte-t-il , leaders politiques et chercheurs Ouest-africains à harmoniser les vues, pour optimiser la recherche de solutions et contrôler la maladie. 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *