A la Une, Côte d’Ivoire, Politique

Cote d’Ivoire : 50 détenus pro-Gbagbo recouvrent la liberté

gbagbo-soldats-prisonniersDes détenus de la crise postélectorale ivoirienne vont pouvoir retrouver leurs familles, proches et amis. Une bonne cinquantaine vient d’obtenir une liberté provisoire et ce depuis mercredi.

L’annonce a été faite à travers un communiqué du Procureur de la République de la Côte d’Ivoire.

Une décision qui traduit dans les faits, les propos du Chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara lors de la cérémonie d’échanges de vœux avec la presse, où il avait évoqué une possibilité de recourir à la grâce présidentielle des détenus pro-Gbagbo.

Par ailleurs, le communiqué lu à la télévision nationale, annonce par la même occasion, le dégel des comptes bancaires de 31 personnalités.

Alassane Ouattara avait annoncé fin décembre 2014, la reprise en début d’année 2015 du dialogue rompu depuis mai de l’an dernier, avec le Front populaire ivoirien (FPI) dont son ancien président Laurent Gbagbo, détenu à la Haye pour « crime contre l’humanité ».

Pascal Affi N’Guessan, le nouveau président du FPI, a souhaité avant cela, évoquer la question des prisonniers politiques, le problème des exilés, la préparation des élections générales, avant la présidentielle d’octobre 2015.

Le 31 mai 2014, le pouvoir avait déjà annoncé l’élargissement de 50 prisonniers pour marquer la reprise du dialogue, alors bloqué depuis deux mois.

La libération de ces détenus se présente donc comme un signe d’apaisement en direction des partisans de l’ex-président Gbagbo.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *