A la Une, Côte d’Ivoire

Losséni CISSE : 1er magistrat ivoirien admis à la CPI

cpi

Un magistrat ivoirien réussit enfin à rentrer à la Cour Pénale Internationale. En effet, la CPI vient de recruter au sein du Bureau du Procureur, le Magistrat Losséni CISSE, précédemment Substitut Général près la Cour d’Appel de Bouaké. Notre compatriote, suite à un appel international à candidatures, a subi avec succès toutes les épreuves des différentes étapes du laborieux processus de recrutement à la CPI qui s’est effectué aussi bien en langue française qu’anglaise.

Les épreuves finales de recrutement se sont déroulées à la Haye
au siège de la Cour Pénale Internationale avec quatre cent cinquante (450)  candidats de tous continents.


Le Magistrat Losséni CISSE, premier magistrat ivoirien à rentrer dans cette prestigieuse juridiction internationale, travaillera désormais aux côtés de Madame le Procureur de la CPI, Fatou BENSOUDA notamment au sein de la Division des Enquêtes internationales. La Côte d’Ivoire voit ainsi l’un de ses ressortissants se hisser, de par ses compétences, dans la haute sphère de la justice pénale internationale.


Pour rappel, la CPI, chargée de poursuivre et de juger les cas de crimes de génocide, crimes contre l’humanité, crimes de guerre et crime d’agression, recrute son personnel parmi les personnes qui jouissent des plus hautes qualifications du point de vue de la compétence, de la rigueur et de l’intégrité.


Le Magistrat Losséni CISSE est titulaire d’un Doctorat en droit et d’un Master en droit humanitaire de l’Université de Paris 12 Val de Marne, ainsi que d’un certificat d’aptitude à la fonction publique internationale ayant été le Major de sa promotion lors de sa formation aux Nations Unies. Il a successivement étudié à l’Université de Bouaké (1ère promotion) et d’Abidjan, à l’Université de Paris 12 Val de Marne, à l’ENA de Paris, à l’Institut des Relations Internationales du Cameroun (IRIC) et à l’Institut des Nations Unies pour la Recherche et la Formation (UNITAR) à Genève en Suisse.

Il a effectué de nombreux stages et formations dans le monde et donné plusieurs conférences à l’échelon international. Losséni CISSE est polyglotte parlant couramment le français, l’anglais et l’espagnol. Il est l’auteur de l’ouvrage intitulé « La Problématique de  l’Etat de droit en Afrique de l’Ouest », publié aux éditions l’Harmattan, en 2013.

Source: abidjan.net

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *