A la Une, Côte d’Ivoire

Ohada : L’Ivoirien Mamadou Coulibaly élu président du conseil des ministres

coulibaly

Image: abidjan.net

L’ivoirien Gnénéma Mamadou Coulibaly est désigné président du Conseil des ministres de l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires (OHADA), lors de la 37 ème Réunion de l’institution tenue du 29 au 30 Janvier à Yaoundé(Cameroun). L’actuel ministre ivoirien de la Justice, des Droits de l’Homme et des Libertés publiques remplace à ce poste et pour un mandat d’un an, le Camerounais Jean Pierre Fogui.

Créée par le traité relatif à l’harmonisation du droit des affaires en Afrique signé le 17 octobre 1993 à Port-Louis (Ile Maurice), le conseil des ministres de l’OHADA regroupe  les ministres en charge de la Justice et de l’Economie et des Finances des pays membres de l’institution.

L’OHADA faut-il le rappeler, a pour objectif,  la facilitation des échanges et des investissements, la garantie de la sécurité juridique et judiciaire des activités des entreprises. Le droit de l’OHADA est ainsi utilisé pour propulser le développement économique et créer un vaste marché intégré afin de faire de l’Afrique un « pôle de développement ».

Pour réaliser ces objectifs, l’OHADA s’est dotée d’un système institutionnel structuré autour des organes que sont la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement, le Conseil des ministres (organes politiques) et le Secrétariat permanent qui est l’organe exécutif chargé d’assister le Conseil des ministres et de coordonner la préparation et le suivi de la procédure relative à l’adoption des Actes uniformes.

L’organisation compte à ce jour 16 pays (les 14 pays de la zone franc CFA en plus des Comores et la Guinée Conakry).

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *