A la Une, Cap-vert

BAD : Huit candidats à la succession du président Donald Kaberuka

bad-huit

Tous les candidats à la présidence de la Banque Africaine de développement (BAD) sont connus. Huit personnalités et non des moindres sont en lice pour la succession de l’économiste rwandais Donald Kaberuka.

En Dehors de la Capverdienne Cristina Duarte, seule femme  candidate, il faut noter l’enregistrement du dossier de candidature de Ato Soufian Ahmed (Ethiopie),  Samura Kamara (Sierra Leone(Tchad) et Akinwumi Adesina (Nigeria).), Birama Sidibé (Mali), Zondo Thomas (Zimbabwe), Jalloul Ayed (Tunisie ), Bedoumra Kordjé

Le Tchadien Bedoumra Kordjé, le dernier à annoncer sa candidature, talonne la capverdienne qui est au top d’un sondage réalisé par le magazine Financial Afrik. Le ministre tchadien des finances et du budget est un habitué de la BAD. Il y a travaillé pendant 29 ans et occupé plusieurs postes de direction dont la vice-présidence.

Bedoumra Kordjé maitrise également les rouages de l’administration. Il a été  Secrétaire Général de la Présidence de la République,  ministre du Plan, de l’Economie et de la Coopération Internationale. Le Tchadien a eu à présidé le  Conseil d’Administration de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) et le Comité Ministériel de l’Union Monétaire de l’Afrique Centrale (UMAC).

 Duarte  de son côté, repose sa candidature sur la « crédibilité » du Cap-Vert et le rôle qu’elle a elle-même joué en tant que ministre des Finances et du Plan dans « la transformation institutionnelle et financière » de son pays.  Elle articule son programme au tour de six axes parmi lesquels ont note  « l’innovation », « le secteur privé », « l’intégration régionale » et « le financement ».

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *