A la Une, Afrique Australe, Afrique du Sud

5ème  Prix Anzisha : la compétition des jeunes entrepreneurs est lancée  

sauveur3

La phase de candidature du 5ème Prix Anzisha vient de commencer, et avec elle la chasse aux entrepreneurs africains de moins de 22 ans les plus audacieux. Avec 600 millions de personnes âgées de moins de 25 ans, l’Afrique est le continent le plus jeune du globe.

Le Prix Anzisha est un programme social dont l’objectif est d’accélérer l’accès de millions de jeunes Africains à des opportunités entrepreneuriales viables et passionnantes dans des secteurs économiques à forte croissance.

L’impact et le succès du programme ont encouragé ses organisateurs, l’African Leadership Academy et The MasterCard Foundation, à prolonger leur collaboration pendant cinq ans.

Le Prix Anzisha fera partie du paysage entrepreneurial africain jusqu’en 2020. Il élargit ses activités pour encourager les jeunes entrepreneurs, mais aussi renforcer et récompenser l’écosystème des organisations qui développent le talent entrepreneurial des jeunes Africains dans cette tranche d’âge.

Cela s’appelle l’effet Anzisha (#AnzishaEffect). C’est le pouvoir du parcours des jeunes entrepreneurs qui encouragent les autres à suivre leurs pas. L’Afrique a besoin de jeunes leaders forts, innovants et entrepreneurs pour créer des emplois, résoudre les problèmes et diriger l’économie. L’avenir de notre continent sera déterminé par les leaders entrepreneurs dans tous les secteurs.

« Nous avons déjà vu l’#AnzishaEffect à l’œuvre grâce aux histoires inspirantes des Boursiers Anzisha comme Laetitia Mukungu, Andrew Mupuya et Thato Kgatlhanye. Aujourd’hui ce sont des modèles reconnus et célébrés dans le monde entier », a déclaré Reeta Roy, Président et PDG de The MasterCard Foundation. « Nous sommes heureux de prolonger le Prix Anzisha pour que plus de jeunes entrepreneurs africains puissent avoir un impact durable dans leur communauté et leur pays ».

Chaque année, 12 finalistes gagnent un séjour de deux semaines en Afrique du Sud pour suivre une formation à l’African Leadership Academy et se partagent une bourse de 75 000 $. Le nom du grand gagnant est annoncé lors d’un dîner de gala, où il reçoit 25 000 $ pour développer son entreprise.

A partir de 2015, les Boursiers Anzisha seront activement soutenus par la Youth Entrepreneur Support Unit (YES-U), récemment créée et basée à l’African Leadership Academy et qui regroupe les principales pépinières d’entreprises du continent.

Le mentorat, le conseil, les réunions communautaires et les opportunités de voyage définiront ensuite l’expérience des Boursiers tout au long du développement de leur entreprise. De nouveaux programmes consacrés à d’autres domaines de la chaîne de valeur des jeunes entrepreneurs seront bientôt annoncés.

La phase de candidature s’achèvera le 15 avril 2015 et les nominations sont encouragées. Le Prix Anzisha est une des opportunités panafricaines les plus accessibles et les plus ouvertes pour les jeunes de toutes origines. Les formulaires de candidature et les informations sont disponibles en anglais, français, portugais et arabe.

De plus, l’équipe du Prix Anzisha se rendra dans les principales villes et sollicitera les médias locaux dans chaque région. Enfin, plus de 25 organisations partenaires sont là pour aider les candidats dans les pays où l’équipe ne pourra pas se rendre. Les candidatures papier et électroniques sont acceptées.

« Peu de programmes ayant la portée et le potentiel du Prix Anzisha se concentrent à ce point sur cette tranche d’âg», remarque Josh Adler, directeur du Centre for Entrepreneurial Leadership de l’African Leadership Academy et responsable du programme Anzisha.

« Cette année, nous allons voir les différentes parties de l’écosystème dans lequel nous avons investi depuis 2010 vraiment commencer à travailler ensemble dans l’intérêt des jeunes entrepreneurs africains, où qu’ils soient ! »

Source : APA

 

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *