A la Une, Namibie

 Prix de la bonne gouvernance Mo Ibrahim: le Namibien Pohamba lauréat 

Pohamba_2244322b
Le président namibien Hifikepunye Pohamba peut prétendre à une belle retraite. L’homme vient de remporter le Prix de la Fondation Mo Ibrahim qui récompense la bonne gouvernance des anciens présidents africains. Le lauréat encaissera une enveloppe de 5 millions de dollars dont le versement sera échelonné sur les dix prochaines années.

Hifikepunye Pohamba à la tête de la Namibie depuis le 21 mars 2005 laissera son fauteuil dans quelques jours à son successeur Hage Geingob vainqueur de la présidentielle de décembre 2014.

La lutte contre la corruption, la criminalité, l’expansion du SIDA et pour une redistribution des terres agricoles a été au cœur du combat du second président de la Namibie.

Le 16 novembre 2004, il fut élu président avec 76,4 % des voix et la passation de pouvoir avec Sam Nujoma s’est effectuée le 21 mars 2005. Aux législatives ayant lieu en parallèle, la SWAPO (son parti) obtient 55 sièges sur 72. Il a été réélu avec plus de 75 % des suffrages lors des élections de novembre 20091.

Depuis qu’il est président, Pohamba a surpris beaucoup d’observateurs par sa modération et sa modestie, contrairement à Sam Nujoma qui était connu pour ses sautes d’humeur répétées contre les homosexuels, les blancs, et ses ennemis politiques, entre autres.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *