A la Une, Côte d’Ivoire

Côte  d’Ivoire : vers la fusion de 4 compagnies de téléphonie mobile

fusion-ci

 

La Côte d’Ivoire veut assainir son marché de téléphonie mobile.  L’Etat ivoirien envisage  de réduire à quatre, le nombre des compagnies de téléphonie mobile (sept actuellement sur le marché national). Le nom respect des cahiers de charges, la mauvaise qualité des services proposés aux clients sont entre autres les reproches formulés par le gouvernement ivoirien à l’endroit des opérateurs indélicats.

Sur les sept opérateurs de téléphonie mobile en Côte d’Ivoire seuls  trois sont en règle selon les autorités de l’Etat. En conseil de ministres mercredi, le gouvernement a confirmé son intention de faire un nettoyage dans le secteur.

« Le ministère a proposé de réduire le nombre d’opérateurs et surtout de faire en sorte que les opérateurs qui ne respectent pas leur cahier de charges, qui ne sont pas à jour de leurs engagements, progressivement sortent du marché, pour permettre à ce marché de devenir plus lisible, plus compréhensible, plus fort », a déclaré le porte-parole du gouvernement Bruno Koné.

Pour autant le gouvernement ne compte pas retirer les licences aux opérateurs en question. Il souhaite les accompagner dans une fusion qui aboutira à la création d’une quatrième compagnie plus forte.

Orange Côte d’Ivoire, MTN Côte d’Ivoire, Moov Côte d’Ivoire, Koz, Green Network, Café Mobile et Yoomee Internet NonStop sont en concurrence sur le marché national de téléphonie mobile.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *