A la Une, Burkina Faso, Sénégal, Vidéos

FESPACO 2015 : Maïmouna N’Diaye dédie son prix aux femmes du monde entier

maïmouna-ndiaye-fespaco

L’inspectrice Malika dans la série télévisée burkinabè « Super Flics », Maïmouna N’Diaye a été sacrée meilleure interprétation féminine au Fespaco 2015.

Samedi dernier à Ouagadougou, l’actrice principale du film « L’œil du cyclone » a dédié son prix à toutes les femmes de la planète entière dans le cadre de la Journée internationale de la femme, commémorée dimanche 08 mars.

« C’est une grande reconnaissance pour moi et pour mon travail et je dédie ce trophée à toutes les femmes, à toutes les comédiennes en cette veille du 8 mars », a déclaré la comédienne Sénégalaise.

Dans le film, l’actrice sénégalaise a joué un rôle d’avocate forte d’esprit dans une affaire délicate de justice. Elle a réussi à faire rejaillir la vérité dans une affaire d’enfant soldat et de trafic de diamant où son père y était mêlé.

A noter que « L’œil du cyclone » a été sacré Etalon de bronze dans les prix officiels et prix de l’intégration de la CEDEAO et du prix Oumarou Ganda.

L’oeuvre a raflé vendredi 2 prix spéciaux (prix Sembène Ousmane et celui de l’intégration de l’UEMOA).

Les portes se sont refermées samedi sur la 24e édition du FESPACO sous le thème : « Cinéma africain : Production et diffusion à l’ère du numérique », avec comme pays invité d’honneur l’Egypte.

Voici le palmarès officiel complet, dressé par l’agence de presse APA News :

SECTION LONG-METRAGE

– Etalon d’Or de Yennenga : « Fièvres » d’Hicham Ayouch (Maroc)
– Etalon d’argent de Yennenga : « Fadhma N’Soumer » de Belkacem Hadjadj (Algérie)
– Etalon de bronze de Yennenga : « L’œil du cyclone » de Sékou Traoré (Burkina Faso)
– Prix de la meilleure interprétation féminine : Maimouna Ndiaye dans « L’œil du cyclone » de Sékou Traoré (Burkina Faso)
– Prix de la meilleure interprétation masculine : Fargass Assande dans « L’œil du cyclone » de Sékou Traoré (Burkina Faso)
– Prix Paul Robeson (Meilleur film de la diaspora): « Morbayassa, le serment de Koumba » de Cheik Fantamady Camara (Guinée-Conakry)
– Prix Oumarou Ganda (meilleure première œuvre) : « L’œil du cyclone » de Sékou Traoré (Burkina Faso)
– Prix du meilleur scénario : Marcel Beaulieu pour « Fadhma N’Soumer » de Belkacem Hadjadj (Algérie)
– Prix de la meilleure image : Ali Benjelloun pour « C’est eux les chiens » de Hicham Lasri (Maroc)
– Prix du meilleur son : Phillipe Grivel et Dominique Vieillard pour « Fadhma N’Soumer » de Belkacem Hadjadj
– Prix de la meilleure musique : Amine Bouhafa pour « Timbuktu » d’Abderrahmane Sissako (Mauritanie)
– Prix du meilleur décor : Sébastien Birchler pour « Timbuktu » d’Abderrahmane Sissako (Mauritanie)
– Prix du meilleur montage : Isabele Devinck pour « Fadhma N’Soumer » de Belkacem Hadjadj (Algérie)
– Prix de la meilleure affiche : « Cellule 512″ de Missa Hébié (Burkina Faso)

PRIX DES ECOLES AFRICAINES DE CINEMA

– Prix du meilleur film fiction : « Sagar » de Pape Abdoulaye Seck (Ecole supérieure des arts audiovisuelles, Maroc)
– Prix du meilleur film documentaire : « Je danse, donc je suis » d’Aïssata Ouarma (Institut supérieur de l’image et du son, Burkina Faso)
– Prix spécial du jury : « The Traveller » de Peter Sedufia (NAFTI, Ghana)

SECTION COURT-METRAGE

– Poulain d’or : « De l’eau et du sang » d’Abdelilah Eljaouhary (Maroc)
– Poulain d’argent : « Madame Esther » de Luck Razanajoana (Madagascar)
– Poulain de bronze : « Zakaria » de Leyla Bouzid (Tunisie)

SECTION DOCUMENTAIRE

– Premier prix : « Miners Shot Down » de Rehad Desai (Afrique du Sud)
– Deuxième prix : « Devoir de mémoire » de Mahmadou Cissé (Mali)
– Troisième prix : « Tango Negro, les origines africaines du tango » de Dom Pedro (Angola)

SECTION SERIE TELE

– Prix de la meilleure série : « Chroniques africaines » de Marie-Christine Amon (Côte d’Ivoire)
– Prix spécial du jury : « Eh les hommes, Eh les femmes » d’Apolline Traoré (Burkina Faso)

PRIX DES INSTITUTIONS

– Prix spécial de l’intégration de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) : « L’œil du cyclone » de Sékou Traoré (Burkina Faso)
– Prix CEDEAO de la meilleure réalisatrice ouest-africaine : « Des étoiles » de Dyana Gaye
– Prix de l’Union européenne : « Avant le printemps » d’Ahmed Atef (Egypte)
– Prix du Conseil de l’Entente : « Run » de Philippe Lacôte (Côte d’Ivoire).

Voici Mouna N’Diaye dans une episode de Super Flics

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *