A la Une, Côte d’Ivoire

Amélie Wouabéï : Découvrez pourquoi elle a trahi Delta dans « Ma Famille »

Amélie-Wabehi-EPCopine « complice » de Clémentine et Delta dans le téléfilm ivoirien « Ma famille », Amélie Wouabéï est une comédienne ivoirienne accomplie qui a illuminé de son immense talent des millions de foyers à travers l’Afrique et le reste du monde grâce à la lucarne du petit écran. Dans la série, elle a joué le rôle de la fille à papa et petite amie de Decothey, commère et surnommée « affairage.com ». En dehors de « Ma Famille », Amélie fait également partie de la troupe des comédiens « Les Guignols d’Abidjan ». Elle a aussi joué dans la série télévisée « Qui fait ça ?». Rencontrée au Marché international du cinéma africain (MICA) dans le cadre de la 24è édition du FESPACO, Amélie Wouabéï Zadjé alias Amélie parle de sa vie privée, ses ambitions et donne les raisons pour lesquelles elle a « couché » avec Bohiri, le mari de sa meilleure amie Delta. Tout ce ceci se passe dans « Ma Famille » dont une nouvelle saison prévue dans les mois à venir.

Lire l’entretien réalisé par nos confères de L’événement Précis

Que retenir de votre passion pour le cinéma ?

Amélie Wouabéï : Le cinéma et le théâtre, il faut que je nomme les deux, c’est ma vie parce que sans le cinéma, sans le théâtre, Amélie ne vit pas. J’ai commencé un peu très tôt. Déjà au cours primaire, j’avais fait mes premières armes. Au fil du temps, ça s’est bonifié et je continue mon petit bonhomme de chemin.

Votre première scène remonte à quand ? S’il faut parler du professionnalisme, ça a débuté en 1992 avec les Guignols d’Abidjan. Mon premier film, c’était d’abord à la Radio et Télévision ivoirienne (RTI). Et puis, après, j’ai continué avec les Guignols. Avec eux, mon premier film, c’est « Coupable tradition ».

Quel est ce rôle de meilleure amie que vous avez joué avec Delta et puis subitement vous avez pris sa place. Quel est le message que vous véhiculez à travers ce rôle ? Je m’y attendais. Cette question, on me la pose partout. Aujourd’hui, je vais donner l’occasion à tout le monde de savoir pourquoi j’ai accepté ce rôle. Ma famille est une série satirique qui parle de la vie quotidienne. En société, nous avons des amitiés sincères. Mais en tant que femme, nous restons femmes. Je ne peux pas tirer sur quelqu’un, c’est un conseil d’ami. C’est pour leur dire, ne faites jamais cette bêtise-là d’aller raconter tout à votre ami. Même si elle est votre confidente. Ne lui confiez jamais ce qui se passe dans votre foyer, entre monsieur et madame. Parce qu’on a tendance à raconter un peu trop dans les moindres détails et cela n’est pas bien. Quand c’est comme ça, ça pousse l’amie ou la copine d’aller vérifier, d’être plus curieuse. Et c’est ce qui est arrivé.

Et les démêlées avec Delta ? C’est vrai qu’il y a eu des démêlées mais pas avec moi. C’était avec quelques comédiens. Moi, je pense que tout est rentré dans l’ordre. Ce n’est que du passé et bientôt, vous suivrez encore la série ‘’Ma famille’’ sur les petits écrans.

Le tournage de la nouvelle partie a-t-il commencé ? Ce n’est que la productrice qui peut vous parler du programme. Ce que je sais, c’est que les choses sont en train de se préparer et c’est pour bientôt.

Votre actualité J’ai beaucoup de projets que je ne veux pas révéler ici. Je vous prie de me permettre de garder tout ce secret pour le révéler au grand jour.

Par peur de représailles spirituelles? Non. Ça vient de commencer. Je veux que ça prenne forme, ça grandisse avant d’en parler.

Vous avez peur que des gens vous empêchent de réaliser ces projets ? Non, ce n’est pas du tout mon cas. Je ne sais pas encore où commencer, je souhaiterais d’abord, avoir l’esprit clair pour pouvoir vous dire quelque chose.

A quand votre production Amélie ? Dites-moi plutôt quand est-ce que vous aurez le financement pour commencer ? Sinon les idées sont là. Mais on cherche toujours le financement.

Quel regard portez-vous sur le cinéma ivoirien ? Le cinéma ivoirien est en train de renaître. Nous avons l’appui de notre Ministère de tutelle qui nous accompagne dans nos différents projets.

Quelle est votre situation matrimoniale ? (Elle écarquille les yeux). Mais pourquoi vous voulez savoir ma situation matrimoniale ?

Ce sont des informations qui intéressent le public hin ! Ce qui est sûr, je suis là, je suis une femme. Je marche très bien et ça fonctionne très bien.

Amélie a des enfants ? J’ai un seul, un garçon.

Votre conclusion Je dis bon vent à vous tous qui êtes venus à la 24ème édition du Fespaco. Et bonne continuation pour le cinéma africain.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *