A la Une, Côte d’Ivoire

Cote d’Ivoire: un artiste tente de s’immoler pour avoir reçu 11.000 F CFA

pix_1425639022e105022_1Une horrible scène a manquée de s’accomplir jeudi dans les locaux du Bureau Ivoirien des Droits d’Auteur(BURIDA). Un artiste ivoirien a tenté de s’immoler par le feu devant ses locaux.

Mécontent du versement qui lui a été fait en termes de droit d’auteur, José du Bonheur a voulu le faire savoir au BURIDA par la façon la plus horrible: l’immolation.

L’auteur du fameux titre « Gah » dans les années 90, a tenté de s’immoler par le feu pour avoir reçu du BURIDA, la somme de 11.000 frs, précisément un billet de 10.000 frs cfa et un autre de 1000 frs cfa, au titre de paiement de ses droits.

L’intervention du personnel de la structure a pu empêcher l’artiste de mettre sa menace à exécution.

Son titre « Gah » qui signifie la mort en gouro (langue mandée parlée principalement dans les régions de la Marahoué), a véritablement eu du succès auprès des mélomanes au début du 20è siècle.

Mais depuis lors, devenu désuet, le titre de l’artiste s’est éteint avec lui pour le réduire à sa plus simple expression, celui d’un homme comme tout autre.

Vivant donc dans l’imaginaire de cette gloire passée, l’artiste n’a pas compris encore moins accepté les billets de 10.000 francs et de 1000 francs CFA qui lui ont été donné à titre de droit d’auteur.

Source : Africahotnews

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *