A la Une

Santé : la Côte d’Ivoire veut se doter d’un centre de Recherche sur le VIH/SIDA 

photo:abidjan.net

photo:abidjan.net

Démarrées le lundi 16 mars 2015, les journées scientifiques  du programme franco ivoirien PAC-CI Site ANRS Côte d’Ivoire prennent fin ce mardi 17 mars avec une conférence de presse prévue dans la capitale ivoirienne. Les journées scientifiques de cette année coïncident avec la célébration des 20 ans du programme.  La création d’un centre de Recherche sur le VIH/SIDA en Côte d’Ivoire a occupé une place de choix dans les débats.

« Notre défi du moment n’est autre que la création d’un véritable centre de Recherche sur le VIH/SIDA en Côte d’Ivoire. Nous souhaitons le soutien des Ministères de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et de la Santé et de la Lutte contre le Sida», a déclaré la Coordonnatrice du PAC-CI Thérèse, N’Dri Yoman ce lundi.

L’Agence Nationale de Recherches sur le SIDA et les Hépatites Virales (ANRS), a été crée en 1992 par le gouvernement français pour  promouvoir la recherche sur le VIH/SIDA. Initialement Groupement d’Intérêt Public, elle a été intégrée à l’Inserm en janvier 2012 en tant qu’agence autonome.

Pour promouvoir la recherche en dehors du territoire français, l’ANRS a créé des « sites de recherche»  en partenariat avec les autorités des pays partenaires.  Il y a actuellement huit sites de recherche ANRS : Sénégal, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Cameroun, Egypte, Brésil, Cambodge et Vietnam.

Les actions du site du  PAC-CI dans le cadre de la lutte contre la maladie à virus Ebola en Guinée ont été saluées à l’ouverture des journées scientifiques par le Directeur de l’ANRS, le Professeur Jean François Delfraissy.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *