A la Une, Affaires, Afrique Australe, Afrique Centrale, Afrique de l’Est, Afrique de l’Ouest, Maghreb, Projets

Elumelu Program : La liste complète des 1000 entrepreneurs africains retenus

BIA-picture-TEEPAprès sélection sur les 20 mille candidatures reçus pour le compte de Tony Elumelu Foundation Entrepreneurship Program (TEEP), lancé le 1er janvier dernier, mille (1000) entrepreneurs africains sont finalement retenus.

A noter que l’Afrique anglophone domine largement cette liste publiée le 23 mars. Elle est massivement représentée par le Nigéria, le Kenya, le Ghana, l’Ouganda et l’Afrique du Sud.

Originaires de toute l’Afrique, ces jeunes souhaitent entreprendre dans l’agriculture, l’éducation ou les nouvelles technologies.

Les 1 000 retenus sont originaires de 52 pays (sur 54) mais les cinq origines principales sont le Nigeria, le Kenya, l’Ouganda, l’Afrique du sud et le Ghana.

On y trouve dans la liste, 500 Nigérians, 167 Kényans,  5 Algériens dans des projets de transports, de télécoms ou d’éducation, 10 Béninois dans l’agriculture, la construction ou la logistique, 4 Marocains dans l’éducation ou la santé contre dix-sept Ivoiriens dans l’agriculture, le commerce ou l’éducation, 02 Tunisiens, 05 Sénégalais.

Ces entreprises profiteront de formation et tutorat en ligne, participeront à un bootcamp ainsi qu’un à grand forum, avant de bénéficier, une fois leurs business plans complétés, de deux tours de financements de 5000 dollars chacun.

Pour rappel, Tony Elumelu Foundation Entrepreneurship Program, est un programme initié par Tony Elumelu, un entrepreneur nigérian qui a fait fortune (26è en Afrique) dans la banque (United Bank for Africa) avant de se développer dans d’autres secteurs (hôtellerie, énergie, etc.).

Le programme qui a pour finalité de créer 1 million de nouveaux emplois et 10 milliards de dollars de revenus annuels, est ouvert à tout entrepreneur ayant un projet, ou ayant lancé son entreprise depuis moins de trois ans.

Ainsi, il vise à former, financer et accompagner au cours des 10 prochaines années, 10 000 startups et jeunes entreprises dans les 54 pays du continent africain.

C’est une donc une initiative panafricaine centrée sur l’autonomisation des entrepreneurs africains.

Voir ICI la liste complète du nombre d’entrepreneurs sélectionnés par pays.

 

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *