A la Une, Mali, Politique

Adama Ouane : L’ancien diplomate malien nommé Administrateur de l’OIF

UNESCO Direktor - Fotograf: Michael Rauhe Der Unesco-Direktor aus dem Albert-Ballin-Haus UNTERWEGS  Seit 1976 reist Adama Ouane (56) aus Maili in Sachen Alphabetisierung durch die Welt. Adama Ouane (56), Direktor des Unesco-Instituts für Pädagogik, setzte sich für die Alphabetisierung der Welt ein.  FOTO:MICHAEL RAUHELa balance semble être désormais équilibrée au sommet de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).

La secrétaire générale, Michaël Jean a nommé le 30 mars dernier l’ancien diplomate malien, Adama Ouane, en qualité d’administrateur de l’OIF.

Bonne nouvelle alors pour les aigris de l’élection de la Canadienne à la tête de la Francophonie, regroupant 80 pays ayant la langue française en commun.

Pour mémoire, cette dernière avait pour concurrents quatre Africains à savoir l’ex-président burundais Pierre Buyoya, l’écrivain congolais Henri Lopes, l’ex-Premier ministre mauricien Jean-Claude de l’Estrac et l’ancien ministre équato-guinéen Agustin Nze Nfumu.

Choisie par consensus après d’intenses tractations, la Canadienne d’origine haïtienne Michaël Jean n’a pas reçu l’assentiment unanime des pays membres, notamment ceux d’Afrique.

Dans la foulée, c’est le gouvernement malien qui s’en félicite.

Dans un communiqué officiel publié le 02 avril, les autorités maliennes considèrent cette nomination comme « fruit de l’engagement personnel du Président Ibrahim Boubacar Kéita, en faveur de la promotion de nos compatriotes dans les Organisations Internationales et de la politique de promotion initiée par le Gouvernement à cet effet ».

Dans le document, les autorités maliennes ont vivement remercié Mme Michaëlle Jean, « pour la confiance placée en notre compatriote pour occuper ce poste extrêmement important et sensible ».

Ancien ministre de l’Éducation en 2012, Adama Ouane a été consultant auprès de plusieurs organisations internationales telles que l’Unicef et la Banque mondiale. Il occupera ce poste pour un mandat de quatre ans.

 

 

 

 

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *