A la Une, RD Congo

Dr. Mukwege : un film sur l’homme qui « répare les femmes violées » sort mi-avril

repare-femme

Colette Braeckman et Thierry Michel, journaliste et réalisateur, de nationalité belge ont immortalité les œuvres du médecin congolais Denis Mukwege à travers le documentaire « L’homme qui répare les femmes – la colère d’Hippocrate ».

Le film retrace le parcours du médecin qui consacre son savoir-faire et sa vie aux femmes victimes de violences sexuelles. Des témoignages et autres histoires racontés dans le film démontrent l’utilisation de la femme comme  un instrument de guerre dans certaines zones de la République Démocratique du Congo (RD Congo).

Le film qui est soutenu par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) sortira au cours du mois d’avril 2015. Il a cependant déjà été projeté en avant-première au siège de la Cour pénale Internationale (Haye).

Dr Denis Mukwege   n’a jamais décroché le Prix Nobel pour lequel il fut plusieurs fois nominé. Cependant ces travaux ne sont pas ignorés de la communauté internationale. Dr Denis Mukwege est depuis 1999 fondateur de l’hôpital et de la Fondation de Panzi qui « réparent » la vie des femmes victimes de violences sexuelles.

En Afrique où ses sujets sont tabous, Denis Mukwege est perçu comme un messie. Depuis plusieurs décennies, il lutte contre cette arme de guerre dont la communauté internationale n’en parle pas souvent, mais qui affecte moralement et physiquement les victimes.

«  Les armes chimiques, biologiques, nucléaires ont des effets à long terme. Eh bien le viol, c’est pareil ! Les personnes restent apparemment en vie. En réalité, les familles, les villages, les sociétés sont détruits sur des générations », avait déclaré Denis Mukwege. En 2014, il a reçu le Prix Sakharov du parlement européen.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *