A la Une, Affaires, Bénin, Burkina Faso, Ghana, Togo

EBOMAF: L’excellence sur les routes africaines !

DSC_0047Le secteur des BTP (Bâtiments et travaux publics) est en pleine expansion ces dernières années en Afrique. Ceci, grâce à la politique des grands travaux entrepris dans plusieurs pays sur le continent notamment dans la construction des ponts et chaussées.

En matière de prestation de service, le groupe burkinabé EBOMAF se démarque de par son dynamisme et sa performance au service de l’essor socio-économique du Burkina Faso et du développement de l’Afrique.

Il vient d’ailleurs de se voir attribuer un marché de 12 milliards de FCFA au Bénin. C’est du moins ce qu’indiquent les responsables de la société.

Et il est à noter que c’est le 4è appel d’offres international que l’entreprise remporte au Bénin.

Les travaux consisteront en l’aménagement et le bitumage des routes Tangbo-Zé (17km) et Ouegbou-Toffo (12,2 km). Ils seront exécutés sur une durée de 12 mois.

« Nous sommes une entreprise d’envergure internationale auréolée par une notoriété qui s’appuie sur une expertise avérée et reconnue qui s’entretient constamment par notre capacité à déployer des ressources humaines et des moyens matériels adéquats pour répondre aux exigence de tout type de projet routier », indique l’un des responsables d’EBOMAF.

Créée en 1989 et dirigée par Mahamadou Bonkoungou (photo), EBOMAF a commémoré en fin 2014, ses 25 ans d’existence sous le thème « 1989-2014 : 25 ans de EBOMAF, un quart de siècle au service du développement de l’Afrique».

Elle demeure un acteur de l’indépendance économique du Burkina Faso, et c’est l’un des porte-flambeaux du secteur privé burkinabé.

L’entreprise embrasse aujourd’hui divers secteurs d’activités : Commerce général-Génie Civil-Immobilier-Transports-Hôtellerie-Assurances) avec des filiales dans des pays de la sous région ouest-africaine : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Conakry, Togo, etc.

L’envol du groupe EBOMAF est aujourd’hui salué au-delà du continent et dans les organismes internationaux de développement.

Malgré la croissance de l’entreprise, le souci de se hisser toujours au sommet par les seuls atouts du savoir-faire, est savamment maintenu.

Se positionnant comme une entreprise citoyenne, EBOMAF mène par aileurs une politique de redistribution en injectant une partie de ses revenu dans le social.

La tête dans la modernité, l’esprit dans la mondialisation, la qualité des services et le respect des délais, voilà des qualités qui font le succès du groupe.

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *