A la Une, Côte d’Ivoire, Projets

Cote d’Ivoire : Six applications web pour des élections transparentes

5688175La Côte d’Ivoire organisera en octobre 2015, une élection présidentielle après celle de 2010 qui a été suivie d’une violente crise postélectorale, faisant plusieurs morts.

D’ores et déjà, les acteurs impliqués dans le processus recherchent des voies et moyens pour un scrutin transparent et apaisé.

Mardi dernier à Abidjan, l’ONG américaine National democratic institute (NDI) et l’ONG ivoirienne Akendewa ontprocédé à la présentation de six(06) applications web « Open source » en vue de favoriser des élections présidentielles transparentes.

A en croire la directrice résidente du NDI, Christiane Pelchat, ces applications vont permettre un meilleur contrôle du processus électoral.

« Le NDI à travers son programme d’appui aux processus électoraux et à la participation citoyenne à la démocratie, en collaboration avec Akendewa ont organisé un hackaton à travers lequel les participants ont développé six propositions d’applications pour améliorer le processus électoral afin d’aboutir à un scrutin électoral apaisé », a fait savoir Mme Pelchat.

Le NDI est une organisation non gouvernementale qui œuvre pour le renforcement et le développement de la démocratie à travers le monde. Faisant appel à un réseau mondial d’experts volontaires, le NDI accorde un appui pratique aux leaders politiques et dirigeants de la société civile qui travaillent à l’établissement de valeurs et institutions démocratiques dans leurs pays.

L’Ong collabore avec les partisans de la démocratie partout dans le monde en vue de promouvoir l’action des organisations politiques et civiles, favoriser la tenue d’élections libres et encourager la participation des citoyens à la vie publique, la transparence et la responsabilité gouvernementale en matière de gestion publique.

Voici les applications présentées: 

Mon vote : qui prend en compte toutes les étapes du processus électoral

Djaman : a pour but de lutter contre la désinformation ; 

Livelect : un convertisseur de données graphiques

Kouman : une plateforme pour les sondages sur les questions électorales

Attoumgblan : qui permet la géolocalisation des bureaux de vote

Serveur vocal interactif en langues locales : qui vise à promouvoir l’éducation civique pour les non-lettrés.

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *