A la Une, Côte d’Ivoire, Projets

Dominique Ouattara : Une Première dame qui se soucie de la vue des enfants

4emecaranechildrenofafrica-0048La caravane ophtalmologique sillonne de nouveau tout le District d’Abidjan. La 4è édition a été lancée mercredi au groupe scolaire Plateau d’Anyama par Mme Dominique Ouattara (photo), la Première dame de Côte d’Ivoire, présidente-fondatrice de la Fondation Children Of Africa.

Pour cette édition, Mme Ouattara a indiqué que 10.000 enfants issus particulièrement des couches défavorisées dans les villes d’Anyama (du 22 au 24 avril), de Bongouanou (29 au 30 avril) et Dimbokro (2 au 3 mai) bénéficieront de la visite des équipes d’ophtalmologistes, pour dépister et soigner gratuitement leur déficit visuel.

« Pendant cette période, des équipes d’ophtalmologistes vont dépister les problèmes oculaires des enfants de 0 à 15 ans, leur prodiguer les meilleurs soins et, le cas échéant les opérer ou leur offrir des lunettes gratuitement », a souligné cette dernière.

Par ailleurs, elle a précisé que tous les enfants bénéficieront d’un déparasitage systématique pour les protéger contre les maladies parasitaires.

Selon elle, « comme la vie, la vue n’a pas de prix ». C’est pourquoi, depuis 2008, ce sont 48.000 enfants qui ont été consultés dans tout le District d’Abidjan, à Aboisso, Yamoussoukro, Kong et Ferké et, parmi eux des milliers ont pu être suivis et traités pour des problèmes oculaires divers.

« Nous savons tous qu’une bonne vue est un atout majeur pour la réussite scolaire de nos enfants. C’est pourquoi, à travers ces caravanes ophtalmologiques, la Fondation veut apporter les meilleures chances de réussite scolaire, aux enfants de toutes les couches sociales en les aidant à mener une scolarité sans problème de vue », a-t-elle justifié.

Elle a encouragé les enfants à venir, afin que leur vue soit contrôlée et corrigée si nécessaire.
Depuis 2008, la Fondation Children of Africa a initié des caravanes ophtalmologiques, pour détecter et soigner les éventuelles affections des enfants.

Bref aperçu de Mme Dominique Ouattara

Ivoirienne d’origine française, Dominique Claudine Ouattara, née Nouvian, a vu le jour le 16 Décembre 1953 à Constantine.

C’est depuis 1980 qu’elle entama ses actions de philanthrope. A cette époque, elle effectuait constamment des missions humanitaires en Côte d’Ivoire, pour apporter aide et réconfort aux populations défavorisées du pays profond. Face aux besoins manifestes des populations, elle décida d’officialiser ses actions en créant, en 1998 la Fondation Children of Africa pour les enfants d’Afrique.

Dès lors, elle mit sur pied une véritable organisation multinationale, qui regroupe des dizaines de personnes bénévoles, désireuses elles aussi, de soulager les enfants les plus démunis, sur le continent africain.

La lutte contre le travail des enfants, l’autonomisation des femmes, la construction d’un hôpital mère/enfant, la lutte contre la transmission mère-enfant du Sida, voilà entre autres les divers domaines dans lesquels elle s’est engagés.

Des engagements reconnus de part le monde et qui lui ont valu beaucoup distinctions honorifiques.

Le 14 mars 2013 à Abidjan, elle est distinguée dans l’Ordre National du Mérite libanais au grade de Grand Cordon.

Le 19 juillet 2012 à Washington D.C, elle reçoit le Prix de la World Cocoa Fondation (WCF) pour son engagement en faveur du bien-être des enfants.

Le 26 janvier 2012 à Paris, elle est faite Commandeur de la Légion d’honneur de la République Française par le Président Nicolas Sarkozy.

Le 06 décembre 2011 à Abidjan, elle est distinguée dans l’ordre National Ivoirien, au grade de Commandeur, par Madame Henriette Dagri Diabate, Grande Chancelière de la République.

Le 16 février 2011, elle est l’invitée d’honneur de la réunion des Premières Dames du forum Crans Montana. Elle y reçoit la grande distinction du Prix de la Fondation Crans Montana, pour ses actions en faveur de la solidarité, de la démocratie et de la paix. Ce prix lui est remis par Madame Irina Bokova, Directrice Générale de l’Unesco.

Le 27 mai 2009, elle est élevée au grade d’Officier de l’Ordre du Mérite de la Solidarité. Décoration reçue pour les actions caritatives de secours social et d’assistance humanitaire, initiées par son organisation depuis sa création. Elle est décorée par Monsieur Louis Dacoury-Tabley, Ministre de la Solidarité et des Victimes de Guerre.

Le Samedi 24 Mai 2008 à Abidjan, en sa qualité de Présidente de la Fondation Children of Africa, elle reçoit le prix International Panafricain ICS 2007-2008 de la meilleure Présidente de Structure de Bienfaisance de l’Afrique de l’Ouest pour ses actions d’éducation, de formation et d’assistance aux enfants déshérités et aux femmes en difficulté.

Le 11 avril 2000 à Venise, lors du Gala annuel organisé par la société américaine de consulting Star Group visant à décerner les trophées “The Leading Women Entrepreneurs of the World”, elle est élue par un jury de banquiers, de patrons et de journalistes, « meilleure femme d’affaires de l’année 2000 ».

En 1989, elle est élue Présidente d’Honneur de la Chambre Syndicale des Agents Immobiliers de Côte d’Ivoire (CSDAIM).

A lire aussi :

3 Comments

  1. Nous saluons cette unième caravane ophtalmologique de la Fondation Children of Africa. Un enfant avec une mauvaise vue ne peut avoir des résultats probants à l’école. Aussi, les paires de lunettes de nos jours sont très chères. Cette caravane est donc la bienvenue.

  2. C’est salutaire cette caravane. La Fondation children of africa ne menage vraiment pas sur les moyens pour offrir une chance aux enfants d’avoir une bonne vue. Ce qui aura un impact direct sur leur rendement à l’école. Au regard aussi du bref aperçu du parcours professionnel de la Première Dame, nous pouvons dire qu’elle est une brillante femme.

  3. Yvane N'GUESSAN

    Nous remercions Mme Dominique OUATTARA, et toute son équipe pour tout ce bonheur qu’ils procurent aux enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *