A la Une, Libéria, Politique

Ellen Sirleaf : « Le Liberia sera totalement libéré d’Ebola dès le 14 mai »

1C41D656-31A7-47FD-B577-576DC6632831_cx4_cy3_cw86_mw1024_s_n_r1 (1)La fièvre hémorragique à virus Ebola est toujours d’actualité même si beaucoup semblent oublier cette maladie qui a fait plus de 10 mille morts dans le monde depuis son apparition en 2014 en Guinée, avant d’être étendue au Liberia pour atteindre la Sierra Leone.

Selon les chiffres publiés le 10 mars 2015, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a dénombré 4.162 morts au Liberia sur 9.343 cas de contamination enregistrés dans ce pays.

Et dans les pays les touchés, des efforts se multiplient pour son éradication ; l’on note des avancées notables constatées dans cette lutte acharnée contre cette pandémie.

Au terme d’une visite d’amitié et de travail de 48 h à Abidjan, la présidente du Libéria Ellen Johnson Sirleaf, a indiqué lundi que « la fièvre hémorragique à virus Ebola sera boutée du Liberia en mai prochain ».

« J’espère et je pense que dès le 14 mai, le Liberia sera totalement libéré d’Ebola », a assuré Ellen Johnson Sirleaf.

Dans son intervention, Mme Johnson Sirleaf a précisé que cette maladie a été contrôlée grâce à la détermination des populations et du gouvernement Libérien.

Elle a par ailleurs indiqué qu’un plan « post Ebola » a été mis en place et dit espérer que cela va permettre à son pays d’avancer au niveau de son développement.

Le déplacement de la présidente du Libéria chez son homologue ivoirien vise également à s’imprégner des stratégies mises en place par la Cote d’Ivoire « qui a réussi à empêcher l’accès à Ebola sur son territoire ».

« Je voudrais féliciter la Côte d’Ivoire pour avoir su éviter cette maladie. Je voudrais saisir cette occasion pour féliciter votre Ministre de la santé qui a fait un travail remarquable. Grâce à son travail et au système de santé ivoirien, la Côte d’Ivoire n’a pas connu Ebola », a dit Ellen Johnson Sirleaf avant de solliciter l’aide de la Côte d’Ivoire, pour continuer à lutter contre Ebola.

Sur le plan sécuritaire, la présidente du Liberia a relevé l’importance d’un échange d’informations avec la Côte d’Ivoire afin de rendre les frontières « sûres » et protéger les populations.

« Nous comptons travailler avec la Côte d’Ivoire et les pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) afin de permettre à nos populations de circuler dans nos différentes régions », a-t-elle poursuivi.

Pour sa part, le président ivoirien Alassane Ouattara a félicité son homologue du Liberia pour avoir réussi à maitriser Ebola.

A lire aussi :

Photo du profil de La Rédaction

À propos La Rédaction

Aucune information n'est fournie par l'auteur.

Aucun commentaire accepté

Les commentaires sont déactivés. Vous ne serez pas en mesure de poster un commentaire dans cet article.