A la Une, Côte d’Ivoire

Femua 2015 : les artistes dénoncent la xénophobie en Afrique du Sud

femua-xenophobie

Les artistes africains présents en Côte d’Ivoire dans le cadre du 8ème Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (Femua)  ont saisi l’occasion pour dénoncer à l’unanimité les scènes de violence dont sont victimes les étrangers en Afrique du Sud.

Pour la star congolaise Fally Ipupa, ce qui se passe en Côte d’Ivoire est tout simplement « moche » et il faut le dénoncer. De son côté, META de l’orchestre, invite les Sud-africains à sauvegarder l’héritage laissé par Nelson Mandela.

«Nous n’allons pas mettre de l’huile sur le feu. Mais c’est vilain, ce n’est pas gentil, ce qui se passe en Afrique du Sud. On ne doit pas juger la masse, c’est une partie de la population qui en est responsable. On doit leur rappeler l’histoire et se rappeler de Nelson Mandela, Thomas Sankara», a déclaré l’artiste. 

Les autochtones sud-africains se sont pris il y a quelques jours aux étrangers et à leurs biens suite à l’appel du roi Zulu qui a ordonné à ces derniers de quitter l’Afrique du Sud.

A lire aussi :

Aucun commentaire accepté

Les commentaires sont déactivés. Vous ne serez pas en mesure de poster un commentaire dans cet article.