A la Une, Nigéria, Politique

Nigeria: L’armée libère près de 300 femmes d’un fief de Boko Haram

000_Par7688961_0La joie des millions de gens était palpable mardi soir sur les réseaux sociaux quand l’armée nigériane a annoncé sur Twitter, avoir sauvé 200 filles et 93 femmes lors d’une opération militaire visant à reprendre la forêt de Sambisa aux forces de Boko Haram. Les troupes ont pris et détruit trois camps du groupe armé.

Une pluie de tweets s’est donc abattue sur le réseau social à l’annonce de la « bonne nouvelle », vu les exactions commises à ce jour par la secte islamiste.

« Ces filles ne sont pas les 200 lycéennes enlevées il y a plus d’un an dans leur dortoir de la localité de Chibok », a toutefois souligné le colonel Sani Oussmane, porte-parole de l’armée.

Ce kidnapping avait, faut-il le noter, suscité une vague d’émotion dans le monde.

A en croire le Col Sani Oussmane, l’identité des filles libérées est en cours de vérification.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *