A la Une, Burkina Faso, Projets

Burkina Faso : Les « Marley d’or » pour apaiser les cœurs !

MarleyLe monde entier commémore cette année le 34è anniversaire de la disparition du « roi du reggae », Bob Marley. Dans ce cadre, la maison de production « One Way Production » réédite pour la seconde fois consécutive les  Marley d’or . La seconde édition se tiendra du 07 au 11 mai prochain à Ouagadougou.

Placé sous le thème : « Reggae et unité nationale », cet événement vise à récompenser les meilleurs artistes reggae de l’année au Burkina Faso à travers la remise de trophées.

Pour l’artiste musicien Madess, promoteur de l’événement, cette thématique s’inspire de la situation sociopolitique actuelle du Burkina Faso.

« On ne va pas réinventer la roue. Ce thème est parti de la chanson +Africa united+ de Bob Marley et nous l’avons adapté au contexte du pays pour apaiser les cœurs », a-t-il soutenu.

Pour cette édition, trois catégories de distinction sont prévues pour les récompenses. Il s’agit du Marley du meilleur spectacle, celui du public et le Marley d’or.

Ils ont souligné que cette année la manifestation culturelle allait se tenir sous la forme d’un festival qui débutera le 7 mai avec le village Marley pour prendre fin le 11 mai, jour de commémoration de la disparition de Bob Marley.

Les organisateurs annoncent qu’en dehors des artistes nationaux à l’instar de Djah Veruthy, Onasis, et Martin N’téry, ceux de l’étranger sont également attendus pour rehausser l’événement. Entre autres : Abu Sadic du Ghana, Koko Dembélé, Malien résidant au Brésil, les Ivoiriens Fadal Dey et Ahmed Faras.

Pour rappel, le reggae-man Martin N’Terry a remporté à lui seul le « Marley d’or » et celui du « meilleur spectacle », lors de la précédente édition.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *