A la Une, Côte d’Ivoire

David Tayorault : L’artiste critique les faiseurs du Coupé-Décalé

tayorault1Faire le « Faro Faro », ou « faire le malin » ou encore le « travaillement », cette frime qui consiste à porter des vêtements chers et griffés mais aussi à se valoriser ou valoriser les autres, est « l’héritage » laissé par le regretté Douk Saga aux faiseurs du coupé-décalé.

Si le phénomène s’est exporté au fil du temps au-delà des frontières ivoiriennes, notamment en Europe, où les membres de la Jet Set parisienne se sont produits lors de leurs multiples concerts ou lors des show-case dans des discothèques les plus branchées, il n’est pas du gout de certains acteurs du showbiz ivoirien.

L’artiste-arrangeur David Tayorault, qui a récemment célébré ses 30 années de carrière, n’est pas du genre à faire du « boucan dans la cité ».

Reçu tout dernièrement dans l’émission « Showtime » diffusée sur la chaine ivoirienne RTI 1, le chanteur a vertement critiqué les adeptes du Coupé-décalé.

« A l’endroit de la nouvelle génération d’artistes, particulièrement aux faiseurs du Décalé-coupé, je leur dirai d’être prévoyants. Car, au lieu de gaspiller de l’argent dans de belles voitures, il faut chercher à avoir un toit. Le succès est éphémère. Il vaut mieux d’avoir quatre murs plutôt que d’avoir quatre roues », a-t-il lancé.

Si Tayorault s’érige en donneur de leçon, c’est peut être pour éviter aux héritiers de Douk Saga de finir comme le redoutable « boucantier » de Londres, Dave Colly, qui est devenu un serveur dans le bar où il dilapidait son argent.

David Tayorault alias Totorino est un musicien, chanteur et surtout le plus grand technicien studio ivoirien avec Max Héro. Rares sont les artistes ivoiriens dont l’album n’a pas été travaillé au TED Label. Il a effectué ses premiers pas dans la musique, dans les années 80, grâce au groupe Woya de Marcellin Yacé.

Voici la toute dernière vidéo de TED

A lire aussi :

Photo du profil de La Rédaction

À propos La Rédaction

Aucune information n'est fournie par l'auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *