A la Une, Afrique Australe, Afrique Centrale, Afrique de l’Est, Afrique de l’Ouest, Maghreb, Projets

Boubacar N’diaye : Parmi les bâtisseurs de l’économie africaine

4e19079597efacf8bb4d3445d7d1c34dSi la croissance économique africaine devrait atteindre 5,0% en 2015 par rapport 4,7% l’année dernière, comme le prédit World Economic Situation and Prospects 2014 de l’ONU, c’est grâce à la ténacité des entrepreneurs, des hommes d’affaires, des chefs d’entreprise, des entreprises et institutions économiques et financières africaines, mais aussi les meilleurs talents de la diaspora africaine ainsi que des investisseurs internationaux d’envergure.

Vingt cinq (25) acteurs de l’économie africaine le plus méritants ont été distingués dans la nuit de vendredi à samedi à Abidjan au cours de la 6è édition du projet « Les bâtisseurs de l’économie africaine », initié en 2006.

Ils sont issus de la Côte d’Ivoire, du Maroc, du Sénégal, de la France, du Rwanda, de la Colombie, du Bénin, de Hong Kong, d’Algérie, des Etats-Unis, du Cameroun, du Royaume Uni, du Nigeria, de l’Angola, du Togo, de la Tanzanie et de la Guinée Bissau.

A la cérémonie de récompense, c’est le Sénégalais Boubacar N’diaye, Président honoraire de la BAD, qui a remporté le grand prix.

Ancien président de cette institution financière panafricaine de 1985 à 1995, N’diaye est reconnu pour avoir joué un rôle capital dans le positionnement de la Banque au premier rang des institutions de financement du développement en Afrique. Ceci, à travers ses multiples initiatives et réalisations.

En effet, Babacar N’diaye a été l’initiateur d’une série d’importantes mesures financières et opérationnelles en faveur du secteur privé africain dont entre autres : la table ronde des hommes d’affaires africains, la création de la Banque africaine d’import-export (Afreximbank) et l’établissement d’une facilité spéciale de financement au secteur privé africain (investisseurs et entrepreneurs) sans la garantie de leurs gouvernements.

« Cette initiative est très belle, elle est audacieuse », a estimé M. N’diaye.

Pour Michel Russel Lohoré, le promoteur de l’événement, « ce plateau est celui de la légende. C’est le meilleur plateau de consécration des bâtisseurs de l’économie africaine ».

L’initiateur reçoit à son tout toutes les félicitations du ministre ivoirien de la Poste, des technologies de l’information, le parrain de cette édition.

Cité par son représentant, , « Michel Russel Lohoré fait beaucoup pour la promotion de l’économie africaine ».

« M. Lohoré nous donne l’occasion de célébrer la construction de l’Afrique, les enjeux du développement se situent aujourd’hui en Afrique », ajoute M Koné.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *