A la Une, Côte d’Ivoire

Côte d’Ivoire : l’Etat interdit la dépigmentation de la peau

ivoire-depigmentation

Le gouvernement ivoirien a décidé en conseil de ministre, fin avril,  l’interdiction de la commercialisation des produits cosmétiques qui dépigmentent la peau. Cette mesure concerne les produits éclaircissants ou d’hygiène contenant du « mercure et ses dérivés », des « corticoïdes », de la « vitamine A » ou encore de « l’hydroquinone au-delà du seuil de 2% ».

La mesure du gouvernement de Côte d’Ivoire répond à des soucis  de santé. Il est médicalement prouvé que l’utilisation des produits qui dépigmentent la peau provoque des cancers et plusieurs autres maladies.

En Côte d’Ivoire comme un peu partout en Afrique, la dépigmentation est à la mode. Les filles africaines utilisent des produits éclaircissants pour avoir un teint à l’européen ce qui pose un problème d’identité.

Si la décision du gouvernement ivoirien est salutaire, reste à assurer sa mise en application. Les produits prohibés entrent facilement sur les marchés africains. En Afrique du Sud où une mesure pareille est déjà en vigueur, le tiers des femmes sud-africaines se dépigmente pourtant.

A lire aussi :

1 Commentaire

  1. J’aime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *