A la Une, Côte d’Ivoire

Côte d’Ivoire : Début de la vulgarisation de la tablette numérique éducative Qelasy 

vulagarisation-qelasy

L’école primaire publique (EPP) Clouétcha d’Abobo (Nord/ ) est la première bénéficiaire du projet de vulgarisation de la tablette numérique « Made in Côte d’Ivoire » inventée par l’Ivoirien Thierry N’doufou. L’école s’est dotée d’une salle numérique équipée d’une cinquantaine de tablettes de la société Qelasy . La cérémonie s’est  déroulée vendredi dans la capitale ivoirienne.

En attendant que le projet pilote s’étende à d’autres établissements scolaires, la ministre  ivoirienne de l’éducation a exprimé sa fierté de voir un Ivoirien inventer une tablette numérique  et collaborer avec son pays afin de moderniser l’éducation nationale.

Selon la ministre  Kandia Camara  « le socle de l’émergence de la Côte d’Ivoire repose sur une éducation de qualité ».

De son côté Thierry N’doufou, directeur de Qelsay  a réaffirmé son engagement d’accompagner le gouvernement dans la modernisation de l’éducation en Côte d’Ivoire.

En septembre 2014, le jeune entrepreneur de 36 ans avait déjà exposé ses ambitions.

« Notre ambition est d’arriver à dématérialiser entièrement tout le cycle d’apprentissage et d’évaluation afin de rendre plus performant le système éducatif  (…) Un Etat qui veut se construire, se développer doit avoir une main-d’œuvre, une population bien éduquée et bien dans sa tête », poursuit-il en ajoutant que Qelasy est conçue à l’image d’un « cartable numérique permettant d’apprendre partout et à tout moment », avait-il déclaré.

Qelasy est dotée d’un écran de 8 pouces, d’un microprocesseur 4 cœurs 1Ghz et d’une mémoire de 16Go avec une autonomie de 8 heures. Le projet qui participera à l’amélioration du système éducatif ivoirien est salué par l’Etat qui promet œuvrer pour sa divulgation.

A lire aussi :

1 Commentaire

  1. 530920_300907853369727_1269453992_nSi l’on avance que Arafat DJ est le roi du buzz, l’on pourrait essayer de comprendre mais prétendre que lui qui se fait appeler Zeus d’Afrique, est « le Roi du coupé décalé », laisse beaucoup d’acteurs du showbiz un peu dubitatifs.

    Et pourtant, c’est ce qu’a affirmé Maître Gims, ex leader de Wati B, dans une vidéo qu’il vient de poster sur les réseaux sociaux.

    Naturellement, le fondateur de Yoro Gang n’a pas tardé à partager la fameuse vidéo sur les réseaux sociaux.

    Nous fondons notre argumentaire sur le fait que Arafat DJ semble être en perte de vitesse et en panne d’inspiration depuis un bon bout de temps.

    Même son danseur BB Sans Os avec qui il s’est réconcilié depuis peu, l’a confirmé quand il avait claqué la porte il y a de cela quelques mois, plus précisément après son tout dernier show à Paris.

    Certains promoteurs culturels soutiennent d’ailleurs que l’artiste d’origine ivoirienne ne doit sa survie sur la scène musicale ou du mouvement coupé décalé que grâce à des collaborations avec des artistes du moment au plan régional.

    Notons tout de même que Arafat DJ avait connu un passé glorieux.

    De son vrai nom Didier Ange Houon, DJ Arafat a vu le jour le 26 janvier 1986 à Abidjan. Il est chanteur, danseur-chorégraphe,auteur-compositeur-interprète, Arrangeur musical ivoirien

    Depuis la sortie de son premier hit en hommage à DJ Jonathan, Arafat DJ est, sans contexte devenu le DJ le plus populaire du pays. Chacun des singles sortis depuis a rencontré un grand succès.

    Son single « L’apache 8 500 » volts prouve encore une fois que sa source d’inspiration est intarissable.

    L’artiste se dit Inspiré par la star americaine Lil Wayne, embrassant depuis janvier 2010 le hip-hop et surnommé depuis lors « Sao Tao le dictateur ».

    On ajoute à cela les voltages croissants du Yorobo : il est passé de 3 500 volts à 5 500 volts, ensuite 8 500 volts puis 10 500 volts et enfin l’artiste est depuis février 2010 devenu un dispositif autonome capable de produire de l’électricité, soit un groupe électrogène.

    De 2009 jusqu’à ce jour, Arafat DJ s’est fait successivement surnommé le Yorobo 5500 volts, l’Apache 8500 volts, Sao Tao, Yorobo 10500 volts, Yorobo 12500 volts,Yorobo 100000 volts, commandant Koné Zabra, commandant Koné Baracuda, commandant Koro hé Koro hé, commandant Por Favor, le Tueur de taureaux et de cabri, Commandant 2 fois KORAMAN et maintenant Zeus d’Afrique .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *