A la Une, Sénégal

Sénégal : des milliards de faux billets découverts chez une célébrité

Thione-Seck

C’est le chou gras de la presse sénégalaise en ce début de semaine. Le célèbre chanteur sénégalais et leader vocal du groupe « Raam Daan » Thione Seck est cité et placé en garde à vue dans une ténébreuse et surprenante affaire de faux billets.

Selon plusieurs sites d’informations du Sénégal, le principal rival de Youssou Ndour avait dans son domicile une importante somme de faux billets estimé à 30 milliards de F CFA. Il est gardé à la gendarmerie et pourrait être entendu ce lundi par le procureur de la République Serigne Bassirou Guèye.

L’arrestation de l’artiste a fait sortir le ministre sénégalais de l’intérieur de son silence. Abdoulaye Daouda Diallo a déclaré que la lumière sera faite. «Les faux billets ne sont pas un phénomène nouveau au Sénégal. Ce qui l’est, par contre, c’est la découverte d’une quantité importante chez une célébrité», précise-t-il.

L’accusé de son côté clame son innocence. Thione Seck estime être victime de sorcellerie. Selon le journal français Libération, il a déclaré avoir été envouté par des escrocs.

« Un Gambien m’a appelé de Suède pour me parler d’une tournée. Puis un Ivoirien est venu me remettre une mallette remplie de coupures d’euros. Le même gars est revenu chez moi, mais dès qu’il m’a serré la main, je lui obéissais au doigt et à l’œil. Il m’a demandé de lui trouver 85 millions de francs CFA [130 000 euros] pour lui permettre de voyager, le temps qu’on finalise le contrat avec nos avocats. Je lui ai remis séance tenante la somme, sans broncher», explique t-il avant d’ajouter :

« Lorsque les gendarmes m’ont dit que je suis soupçonné d’avoir en ma possession des faux billets, j’ai compris que j’ai été ensorcelé par des escrocs. Mais c’est seulement le lendemain de mon interpellation, à la gendarmerie, que j’ai retrouvé mes esprits. C’est comme si on venait d’ôter un voile noir de mes yeux».

afp

Thione Seck (à gauche) avec Youssou N’Dour en septembre 2012. (Photo Seyllou. AFP)

A lire aussi :

Aucun commentaire accepté

Les commentaires sont déactivés. Vous ne serez pas en mesure de poster un commentaire dans cet article.