A la Une, Guinée Équatoriale

Sécurité : L’union africaine aura son service de renseignement

union-africaine

La création d’un service de renseignement rattaché à l’Union africaine est l’une des grandes décisions qui ont été prises à Malabo (Guinée Equatoriale) lors de la 12ème conférence du comité ministériel des services d’information et de sécurité pour l’Afrique (CISA).

La nouvelle entité permettra au continent africain de lutter efficacement contre les menaces internes et extrêmes. Les attaques répétitives de la secte islamique Boko Haram sera l’une des priorités de l’équipe que dirige le ministre  équato-guinéen de la sécurité extérieure, Juan Antonio Biang Nchuchuma.

Le président Téodoro Obiang a promis financer l’infrastructure qui devrait abriter le siège du nouveau service de renseignement de l’Union Africaine à Addis-Abeba (Ethiopie). Déjà en 2004, le président équato-guinéen avait émis l’idée de l’instauration de cet instrument qui manque cruellement à la plus grande institution régionale d’Afrique.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *