A la Une

Fibre optique: le Niger lance les grands travaux

fibre-optique

(Xinhua) — Le Niger vient de lancer à Tillabéry (à 120 km à l’ouest de la capitale Niamey), les travaux de construction de backbone national en fibre optique et Services de télécommunications, projet qui sera réalisé grâce à un prêt préférentiel de la Chine à la hauteur de 58 milliards de FACFA, apprend-on mardi soir à Niamey de source officielle.

Ce projet qui comprend la construction de backbone national en fibre optique d’une longueur de 2 275 km, avec 136 sites GSM et un réseau ADSL de 51 000 abonnés, est dans le but de favoriser l’accès d’un plus grand nombre des citoyens aux services de technologies de l’information et de la communication de qualité.

La cérémonie de lancement a été coprésidée par le ministre nigérien en charge des Télécommunications, M. Abadou Mani, et l’ambassadeur de Chine au Niger, M. Shi Hu, pour le compte de la société nigérienne des télécommunications (Sonitel), l’opérateur historique des télécommunications au Niger.

Pour le ministre Abdou Bani, la réalisation de ce projet vient matérialiser l’engagement des hautes autorités nigériennes et chinoises de doter le Niger d’infrastructures de communication à large bande.

L’objectif pour le Niger est de porter le taux de couverture nationale de 54% en 2010 à 72% en 2015, et celui de la pénétration des tics de 25% en 2010 à 50% en 2015.

Selon M. Shi Hu, ce projet constitue une partie importante de la coopération sino-nigérienne dans le domaine des télécommunications.

« Une fois construit, le projet permettra au Niger notamment de promouvoir son développement des télécommunications, d’améliorer son niveau d’informatisation et de donner une forte impulsion au développement de l’économie nationale », précise-t-on de même source.

Il est à souligner que, ces dernières années, grâce aux efforts conjoints de part et d’autre, la coopération économique et commerciale entre la Chine et le Niger a enregistré des succès notables, apportant ainsi un soutien énergique au développement socio-économique du Niger.

Dans le domaine commercial, la Chine est aujourd’hui le 2e partenaire du Niger. Le volume des échanges commerciaux sino- nigériens en 2014 s’élève à 318 millions de dollars, affichant une croissance de 59,38% par rapport à l’année 2013.

Parallèlement, les investissements chinois au Niger ne cessent de croître. Ils ont atteint 4,7 milliards de dollars fin 2014, apprend-on à l’ambassade de Chine au Niger.

En avril dernier, la Chine a offert au Niger sous forme de don 11000 motopompes.

Par ailleurs, les travaux d’un hôpital de référence d’une capacité de 500 lits à Niamey, financé par la Chine sont prévus pour s’achever à la fin de l’année en cours.

La « Chine fera de son mieux en vue de la mise en chantier du 3e pont le plus tôt possible sur le Fleuve du Niger. Elle financera aussi d’autres projets dont le Niger a un besoin urgent dans le but de l’aider à améliorer les conditions de vie du peuple », a rassuré M. Shi Hu.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *