A la Une, Maroc

BIO X PARC: bientôt un grand parc dédié aux biotechnologies

bioxparc

Le BIO X PARC, un parc destiné aux biotechnologies et aux sciences de la vie va être construit à Marrakech. Ce grand parc industriel qui va s’étendre sur une superficie totale de 300 hectares va accueillir des entreprises, des centres de recherche, des laboratoires, des installations d’hébergement (hôtels, appartements), des bureaux et des salles de conférence.

 

Dans le cadre du Projet BIO X PARC, une nouvelle zone d’activité dont la vocation est d’accueillir des entreprises dans les domaines des Bio Technologies sera aménagée à Marrakech. Ce bio-parc technologique est un projet à haute valeur ajoutée employant du personnel qualifié. Situé au cœur de la région de Marrakech, sur une surface totale de 300 hectares le BIO X PARC est une plateformeinnovante, d’une centaine d’entreprises et de centres de recherche, regroupant près de 3000travailleurs œuvrant dans un environnement unique.

Le Bio Parc intègre différents secteurs allant de l’agriculture et de l’agro-industrie, des Biotechnologies et Alimentation, jusqu’au secteur de la Santé et produits pharmaceutiques. Ces secteurs jouent un rôle déterminant dans les équilibres macro-économiques des pays, car ils ont une contribution sociale très importante dans la stabilité économique et sociale.

C’est la société CESCOITALIA qui est chargée de la mise en œuvre de ce grand projet qui va réunir des entreprises et des investisseurs issus de plusieurs pays. « Le Bio X Parc – Marrakech a l’ambition de devenir la première plateforme de rencontre pour les experts et décideurs du milieu de la recherche en Afrique », a déclaré Salvatore TORRENTE, directeur général de la société CESCOITALIA. « Ce grand parc représente un projet pilote dans le développement durable et peut servir de modèle pour d’autres pays africains.», ajoute Salvatore TORRENTE.

 

Un parc destiné aux biotechnologies et aux sciences de la vie

Ce projet est le fruit d’une nouvelle dynamique en matière de collaboration internationale qui se développe au sein des accords panafricains en matière de développement. Le BIO X PARC de Marrakech va regrouper des entreprises œuvrant dans les secteurs d’activité variés, liés aux Science de la vie et aux biotechnologies: Agriculture et forêts, Biotechnologies, Sciences des aliments, Santé et produits pharmaceutiques, équipement médical, cosmétique, technologies de l’information, instituts de recherche, un incubateur d’entreprises, des espaces de laboratoires et des terrains pour le développement.

Le Bio X Parc – Marrakech propose aux organisations technologiques différents sites d’accueil privilégiés, dans la ville de Marrakech. Il offre un environnement de qualité supérieure et une véritable communauté d’affaires centrée sur l’innovation et sur la création d’un milieu de vie distinctif.

« Seule l’innovation constante nous permet d’être toujours prêt à relever les défis que l’avenir réserve », noteSalvatore TORRENTE, directeur général de CESCOITALIA.

Le processus de sélection des entreprises qui vont s’installer dans ce parc est basé sur une politique d’admissibilité spécifique et vise la spécialisation du territoire, ce qui se traduit par une communauté partageant des motivations communes et un profil similaire dans l’objectif de favoriser les rencontres, les échanges, la coopération et l’innovation.

 

Un Partenariat public privé

Le projet BIO X PARC de Marrakech s’inscrit dans le cadre d’un partenariat public-privé. Cette stratégie gouvernementale est la base du projet Bio Parc de Marrakech qui et a l’ambition d’être un projet modèle qui sera reproduit et exporté vers d’autres pays en Afrique et dans le monde.

« Nous allons créer d’autres projets de bio parc technologiques dans les pays africains qui manifestent un intérêt pour ce genre de projets innovants», souligne Salvatore TORRENTE, directeur général de CESCOITALIA.

Notons que le Maroc a déjà réalisé de nombreux projets dans le cadre des Partenariat public privé (PPP) : Tanger Med, concessions, délégations de gestion, Parc solaire de Ouarzazate. etc. Depuis des années, le Maroc est déjà un modèle de développement économique et social, et tout le monde reconnait son rôle de «pont» entre le continent européen et le continent africain.

Soulignons que le Maroc représente déjà le trait d’union entre le continent africain et l’Europe du fait de ses liens ancestraux avec les pays de l’Afrique subsaharienne d’une part et de son statut avancé avec l’Union Européenne d’autre part. Ce qui fait du Maroc un tremplin pour les investisseurs intéressés par le grand marché africain. A ce jour, le Maroc a signé plus de 500 accords commerciaux et de coopération avec une quarantaine de pays.

Par ailleurs, le gouvernement marocain encourage la formation de partenariats entre les secteurs public et privé, afin de réaliser des projets et des infrastructures dans l’intérêt public et pour favoriser le développement du pays.

 

 

 

 

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *