A la Une, Togo

Togo /Malick Ayeva : « Démarrer son entreprise à 0F, c’est possible »

malik-ayeva

La deuxième édition de Tizi, le café des jeunes entrepreneurs tenu samedi 27 juin 2015 à Lomé a été l’occasion pour Malick Ayeva d’édifier la jeunesse togolaise sur les techniques de démarrage d’une jeune entreprise.

Pour le chef promotion chez Togo Cellulaire (le leader de la téléphonie mobile au Togo), il est possible de créer son entreprise à zéro franc et de réussir. « Je viens le confirmer encore. Démarrer à zéro, c’est possible ». C’est en ces termes qu’il a démarré sa communication.

Pour y arriver, Malick Ayeva a énuméré dans un guide dénommé « Gagnon » (l’argent est bon en Ewe, langue locale parlée au sud du Togo), les 10 règles à respecter. Le promoteur de l’agence de communication Viva Malix, invite les jeunes entrepreneurs togolais à compter dans un premiers temps sur leurs propres potentiels avant d’espérer bénéficier des  appuis financiers des institutions bancaires.

« La finalité d’un plan d’affaire c’est ( …) de se rapprocher des financiers que ce soient des coopératives d’épargne et de crédit ou bien des institutions financières ou bancaires pour demander un crédit. Mais la grande réalité du Togo c’est que difficilement vous trouverez des institutions bancaires dans notre pays qui vous financeront un projet sans vous demander un avaliseur ou une caution », déplore Malik Ayeva.

Selon ce dernier, son ouvrage facile d’accès, permet aux jeunes entrepreneurs de « démarrer petit,  de lever des fonds et de grandir ».

Pour rappel, Malick Ayeva fait partie de la crème des promoteurs culturels togolais. Il a travaillé pour l’émergence de plusieurs artistes togolais à l’instar de la nouvelle star du zouk Mirlinda.

A lire aussi :

1 Commentaire

  1. sandrine

    j ai vraiment aimeé la présentation du samedi des invités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *