A la Une, Bénin

Internet: Orange annonce le  câble sous-marin  au Bénin

cable

Orange , ainsi que tous les membres du consortium ACE, annoncent la mise en service du câble ACE à Cotonou (Bénin) et à Ténériffe (Iles Canaries, Espagne). La connexion de ces deux stations s’inscrit dans la seconde phase de déploiement du câble sous-marin ACE qui dessert aujourd’hui 18 pays : la France, le Portugal, les Iles Canaries (Espagne), la Mauritanie, le Sénégal, la Gambie, la Guinée, la Sierra Leone, le Libéria, la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Ghana, le Nigéria, la Guinée Equatoriale, le Gabon et Sao Tomé & Principe. Deux pays sans façade maritime, le Mali et le Niger, sont connectés grâce à un prolongement terrestre.

Le câble ACE qui étend l’accès à l’internet haut-débit en Afrique et apporte de la capacité supplémentaire aux réseaux internationaux existants, parcourra 17 000 km et sera prolongé jusqu’en Afrique du Sud au terme de la seconde phase. Des branches sont prévues pour relier le Cameroun, qui vient de signer l’accord formalisant son entrée dans le consortium ACE,  la République Démocratique du Congo, l’Angola et la Namibie.

Depuis la mise en service de la première phase, en décembre 2012, sept des pays connectés – la Gambie, la Guinée, la Guinée Equatoriale, le Libéria, la Mauritanie, Sao Tomé & Principe et la Sierra Leone – ont bénéficié pour la première fois d’une connexion directe à un câble sous-marin, leur permettant d’accéder de manière optimale au réseau haut débit international.

Pour accomplir cet ambitieux projet, Orange, accompagné de ses filiales Côte d’Ivoire Telecom, Orange Cameroun, Orange Mali, Orange Niger et Sonatel, s’est entouré de partenaires majeurs au sein d’un consortium international.

A lire aussi :

Trackbacks / Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *