A la Une, Burkina Faso

Medias : il fera bon d’être journaliste au Burkina Faso

sy
Présent à la 18ème édition de la Nuit des communicateurs, le ministre burkinabé de la communication Chérif Sy a saisi l’occasion pour annoncer de nouvelles mesures que le gouvernement de transition entend prendre pour améliorer les conditions de vie et de travail des professionnels de la presse.

Selon Chérif Sy le gouvernement de transition tient à une meilleure formation des journalistes. Il sera mis à la disposition des organes, « un fonds de soutien à la presse ». Il est également annoncé la relecture des textes régissant la corporation, la dépénalisation des délits de presse et enfin la défiscalisation des produits de presse.

Revenant sur l’organisation de la Nuit des Communicateurs, le ministre a exhorté les journalistes à s’approprier l’évènement. « Plus qu’un vœu, il s’agit-là d’un combat que nous avons mené depuis longtemps, pour qu’en plus de l’auto-formation et de l’auto-régulation, les Galian soient aussi l’occasion pour les hommes et femmes de médias de reconnaître en toute responsabilité et en toute autonomie, les meilleurs d’entre eux », a-t-il déclaré.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *