A la Une, Sénégal

Sénégal : L’Islam ne veut pas dire terrorisme

Photo: AFP

Photo: AFP

Les multiples attaques terroristes revendiquées par des groupes armés se réclamant de l’Islam accentuent l’islamophobie en Afrique de l’ouest. Une association proche de la  confrérie des Niassènes (très influente au Sénégal), organise depuis 28 juillet une conférence internationale sur « islam et paix » à Dakar pour débattre du sujet.

Au moins 500 experts, responsables religieux et leaders d’opinion étaient aux cotés du président Sénégalais Macky Sall pour dénoncer les actes terroristes liés à la religion.

«   Ce qui m’effraie, disait le révérend Marther Luther King, ce n’est pas l’oppression des méchants mais le silence des bons. Il est donc temps de rendre audible la voix de la paix et de la fraternité. Il est temps d’élever la voix pour rehausser le niveau éthique, moral et intellectuel de l’humanité », a déclaré Macky Sall.

Le Nigéria, le Mali et le Niger sont constamment victimes des attaques perpétrées par les sectes islamiques. La menace s’étend en Côte d’Ivoire et à d’autres pays de l’Afrique de l’Ouest.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *