A la Une, Congo

Kolatier 2015: les groupes nominés enfin connus

Trio_Teriba

(Made In Africa)- 79, c’est le nombre de candidatures reçues par le comité d’organisation du Kolatier. Ensuite 65 groupes ont été présentés au comité international de six professionnels, qui à son tour, a choisi les 14 groupes musicaux qui participeront à la prochaine édition du Kolatier, prévue du 07 au 10 octobre 2015 à Yaoundé (Cameroun).

Selon les organisateurs, le comité d’organisation étudiera « dans la mesure du possible » comment accueillir quelques uns des groupes non sélectionnés en off.

Music In Africa vous présente la liste des groupes sélectionnés :

Diwani Africa (Algérie)
Trio Teriba (Benin)
Nelida Karr (Guinée Equatoriale)
Tibesti (Tchad)
Fred Kabeya (RDC)
Saidou Sow (Mauritanie)
Roseliane Vavy (Madagascar)
Ntoro Chamou (île de la Réunion)
Ndaboro (Cameroun)
Orchestre Patengue (Cameroun)
Nelly O Zouga (Cameroun)
Hip Hop Developpe (Cameroun)
Alexis Prigas (Cameroun)
Nkul Obeng (Cameroun)

Dans le cadre d’un partenariat avec Le Kolatier, le festival Feux de Brazza présentera le groupe Bana Bateke du Congo. Le « Kolatier » est une plate-forme de rencontres et d’échanges entre les groupes musicaux africains et les professionnels en provenance de tous les continents.

Le marché a pour but d’offrir une meilleure vitrine et soutenir les groupes africains émergents, qui souffrent toujours d’une faible visibilité. Il est tenu tous les deux ans au Cameroun et développe les activités suivantes :

Conférences, table ronde et ateliers sur sujets actuels concernant les musiques d’Afrique ,salon professionnel (approprié pour expositions et promotion d’œuvres et services), speed meetings (rencontres one to one), show cases et, rencontres de réseau.

L’appel à inscription des professionnels est lancé et sera clôturé le 20 Septembre 2015. Cliquez ici pour vous inscrire. En outre, un appel à candidatures a été lancé pour le recrutement de deux stagiaires professionnels. Les personnes retenues seront accueillies au mois d’août à Douala (Cameroun).

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *