A la Une, Kenya, Tanzanie

« La différence » :  Salif Keita pour la protection des albinos

Salif-Keita1

En campagne contre les attaques perpétrées contre des albinos, la star malienne Salif Keita de passage au Kenya, juge inacceptable que les être humains soient sacrifiés pour des rituelles. En effet à l’approche des élections présidentielle et législatives en Tanzanie, la vie des albinos est plus que jamais en danger.

Les hommes politiques de ce pays sont souvent accusés de faire usage des organes humains (ceux des albinos plus précisément) pour gagner les différentes élections. Le célèbre chanteur malien avec son titre « La différence», espère changer les mentalités sur le continent.

« Quand les gens m’entendent au microphone ou me voient à l’écran, cela a un impact, parce que je montre que je suis un être humain complet, comme tout le monde. Comme tout être humain, les albinos ont besoin d’être aimés et considérés comme des personnes normales », a déclaré l’artiste à l’AFP.

Lui-même albinos, Salif Keita est mieux placé pour défendre les intérêts de cette couche de la société.

L’albinisme  est un groupe de maladies héréditaires, de survenue rare, se caractérisant par une dépigmentation totale ou partielle de la peau, des cheveux et des poils avec des troubles oculaires. En Tazanie 1 enfant sur 1400 est atteint de la maladie.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *