A la Une, Nigéria, Togo

BIDC : le Nigérian Bashir Mamman rempile pour un second mandat

Photo: Republicoftogo.com

Photo: Republicoftogo.com

Le Nigérian Bashir Mamman à la tête de la Banque d’investissement et de développement de la Cédéao (BIDC) depuis octobre 2011 vient d’être reconduit à la tête de l’institution financière communautaire pour un nouveau  mandant de quatre ans.

Ancien administrateur (non-exécutif ) du groupe Ecobank, Bashir Mamman est un pur produit de la BIDC. Il a intégré l’institution en 1995 et a participé  aux profondes mutations qu’elle a connues.

Créée en 1975, la BIDC comprend 15 Etats de l’    Afrique de l’ouest ( le Bénin, le Burkina Faso, le Cap Vert, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée Bissau, le Libéria, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, la Sierra Leone et le Togo).

L’Objectif de l’institution financière est de contribuer à l’essor économique de l’Afrique de l’Ouest à travers le financement des projets publics et privés relevant des domaines du transport, de l’énergie, des télécommunications, de l’industrie, des services, de la réduction de la pauvreté, de l’environnement et des ressources naturelles.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *