A la Une, Nigéria

Dépendance énergétique : la solution du président BAD

bad-president (1)

Le nouveau directeur de la Banque Africaine de Développement (BAD), le Nigérian, Akinwumi Adesina est préoccupé par la crise énergétique à la quelle l’Afrique est confrontée. L’ancien ministre nigérian de l’agriculture propose l’adoption d’un Pacte de l’énergie sur le continent.

Akinwumi Adesina estime que l’Afrique doit valoriser son potentiel en énergie. «  C’est pourquoi la BAD soutient l’Initiative pour l’énergie renouvelable en Afrique et est prête à coopérer avec toutes les parties impliquées dans le lancement d’un nouveau Pacte de l’énergie pour l’Afrique qui accélérera l’approvisionnement énergétique et l’accès à l’énergie sur tout le continent», a-t-il déclaré.

Docteur en agroéconomie de l’université de Purdue aux État-Unis, Akinwumi Adesina est ancien vice-président de l’Alliance pour une révolution verte en Afrique (Agra) avant de faire son entrée dans le gouvernement nigérian en 2010 où il a occupé le portefeuille de l’Agriculture et du Développement rural du Nigeria.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *