A la Une, Congo

Gabon : Ali Bongo procède officiellement à la cession de son héritage

bongo
Annoncé en fanfare durant le mois d’août, la cession à l’Etat gabonais d’une partie de l’héritage laissé par l’ancien président Omar Bongo commence par prendre forme. Le président Ali Bongo a paraphé le 21 octobre, l’acte de cession d’un certain nombre de biens immobiliers à l’Etat gabonais.

Il s’agit entre autres, de la propriété immobilière du «Camp de Gaulle», sis à Libreville, province de l’Estuaire, formant les parcelles n° 1, 2, 5,7 de la section VD et la parcelle 34 de la section VG du plan cadastral ainsi que les bâtiments qui s’y trouvent, avec les annexes et dépendances.

«Aux termes de l’arrêté n°00242/MBCP en date du 1er octobre 2015, le ministre du Budget et des Comptes publics a accepté ce don conformément aux prescriptions de l’article 12 de la loi n 14/63 du 8 mai 1963, fixant la composition du domaine de l’État et les règles qui en déterminent les modes de gestion et d’aliénation», indique la convention dont le site Gabonreview a publié un extrait.

La cérémonie de signature a eu lieu entre président gabonais Ali Bongo, le Premier ministre, le ministre de l’Urbanisme et du Logement et celui du Budget et des Comptes publics. Pour Ali Bongo, l’héritage de son père appartient à toute la jeunesse gabonaise.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *