Gabon

Gabon : 5 milliards de FCFA pour une nouvelle usine d’eau potable à Libreville

La Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG)La Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG)compte débourser 5 milliards de FCFA, pour achever les travaux de construction d’une nouvelle usine d’eau potable, a annoncé vendredi dernier, Patrice Fonlladosa, le President du Conseil d’Administration de la SEEG, une filiale du groupe français Véolia.

Située à 40 km de Libreville, la première phase de construction de cette usine a pris fin en 2014, et sa mise en service partielle avait permis d’augmenter considérablement la capacité de production d’eau potable qui est passée de 170.000 à 215.000 m3/jour.

« La fin intégrale des travaux au début de l’année 2016, boostera la production d’eau à 230.000 m3/j », selon Fonlladosa qui a conduit vendredi, une visite guidée des journalistes sur le site du projet.

La nouvelle usine est située dans un ancien site de prélèvement des cailloux destinés à fabriquer du ciment, et les dirigeants de la SEEG assurent que la qualité de l’eau qui sort de cette usine respecte les normes de l’OMS.

Cependant, même si elle permettra d’augmenter la production journalière d’eau potable, cette usine ne suffira pas pour régler définitivement le problème de pénurie d’eau dans la capitale gabonaise.

Ainsi, l’Etat gabonais envisage la construction d’une nouvelle usine, toujours dans les environs de Ntoum pour satisfaire une demande sans cesse croissante à Libreville qui abrite près de la moitié de la population gabonaise estimée à 1,5 million d’habitants.

Le gouvernement a déjà construit de nouveaux châteaux d’eau et posé un nouveau pipeline de plus de 40 km pour le transport l’eau de la future usine vers les centres de consommation.

Située sur la côte ouest de l’océan Atlantique, le Gabon prélève l’eau potable consommée à Libreville et ses environs dans des rivières situées à 40 km.

Source : Le Griot.info

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *