Burkina Faso

Burkina Faso: aux urnes pour désigner le nouveau président

OUAGA
(aouaga.com)- Ce dimanche 29 novembre 2015 est jour de vote au Burkina après le premier rendez-vous manqué du 11 octobre pour cause de coup d’Etat perpétré le 16 septembre. Depuis 6h du matin, ceux qui ont l’âge de voter et qui se sont inscrits sur la liste électorale, soit plus de 5,5 millions d’électeurs, sont dans des bureaux de vote pour un scrutin couplé :présidentielle et législatives.

Dans un premier temps, ils doivent élire un nouveau chef de l’Etat parmi 14 candidats en lice au nombre desquels il y a 2 femmes, Saran Séré/Sérémé et Françoise Toé. L’heureux(se) élu(e) sera le deuxième chef de l’Etat civil du Burkina après Maurice Yaméogo qui a dirigé le pays de 1960 à 1966. Il sera également celui qui remplacera démocratiquement Blaise Compaoré qui a occupé le fauteuil pendant 27 ans avant d’en être chassé lors de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014.


Dans un second temps, les électeurs vont choisir les futurs députés. A ce niveau, il y a près de 7 000 prétendants issus de 81 partis politiques et de 18 regroupements de candidats indépendants. Le nombre de sièges en jeu est de 127.


Jusqu’en fin de matinée, aucun incident majeur n’avait été signalé. On pourra avoir une idée globale du déroulement du scrutin sur l’ensemble du territoire national avec le point de presse que projette la Commission électorale nationale indépendante (CENI) pour faire un premier bilan à mi-parcours.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *