A la Une, Gabon

 Masuku III : ouverture du festival de cinéma des protecteurs de l’environnement

nature

« La nature et l’environnement » est le thème autour duquel est organisée à Franceville (Gabon), la troisième édition du festival de cinéma « Masuku ». En dehors de la sensibilisation sur la nécessité de protéger l’environnement , le rendez-vous culturel qui se tient du 8 au 13 décembre sera l’occasion de mettre en compétition des productions cinématographiques traitant des sujets relatifs à l’environnement.

 «Notre but est que le public puisse aimer le cinéma et qu’à la longue, on ouvre des salles. Nous encourageons les gens à s’unir pour proposer le meilleur de la culture gabonaise et internationale», explique Nadine Otsobogo, promotrice du festival sur le site Gabonreview.

Selon la même source, tous les types de productions, longs, moyens et courts métrages (fiction, animation ou documentaire) sur la thématique de la nature et de l’environnement, seront diffusés au cours de ce rendez-vous, qui accorde, d’ailleurs, une large place au cinéma africain, même si les participants viennent du monde entier.

Sur les 24 films retenus pour cette édition figurent des productions gabonaises comme  «Le gris du Gabon en sursis» d’Antoine Abessolo et «L’or du camp 6» de Roger Biloghe Bi N’no

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *